Modifié

La Suisse perd un double historique

Le bras de fer entre Tchèques et Suisses aura duré 7h02'. Historique! [Valentin Flauraud - Keystone]
Le bras de fer entre Tchèques et Suisses aura duré 7h02'. Historique! [Valentin Flauraud - Keystone]
Il est des défaites qui sont plus amères que d'autres. Celle concédée par Stanislas Wawrinka et Marco Chiudinelli face à la paire Tomas Berdych/Lukas Rosol au 1er tour de la Coupe Davis sera assurément difficile à digérer.

Un marathon héroïque de 7h01', un score fleuve 6-4 5-7 6-4 6-7 24-22, douze balles de match sauvées: le plus long double messieurs de l'histoire, le plus long match de la Coupe Davis n'a pas fini de faire parler de lui. D'autant que les Helvètes ont eu leurs chances.

Moins à l'aise que Chiudinelli sur son service, Wawrinka a du batailler ferme durant le cinquième set. [Valentin Flauraud - Keystone]
Moins à l'aise que Chiudinelli sur son service, Wawrinka a du batailler ferme durant le cinquième set. [Valentin Flauraud - Keystone]

Entrée réussie de Chiudinelli

Laissé au repos vendredi, Marco Chiudinelli a réussi une très belle entrée en lice. Impliqué, motivé, solide sur son service et agressif en retour, le Bâlois a été le meilleur homme sur le court. Las pour la belle histoire, lui, le seul à avoir tenu tous ses engagements jusqu'alors, a finalement plié.

Stanislas Wawrinka a évolué un petit cran en-dessous. En difficulté dans les jeux de retour notamment, le Vaudois a toutefois eu le mérite de se montrer impérial au filet et de ne pas se laisser abattre, de rester dans la partie. Mais au-delà des performances individuelles, l'équipe a été admirable. Elle a certes manqué des opportunités, mais a mené une splendide bataille.

Mais quel cinquième set!

La halle 7 de Palexpo est véritablement entrée en transe lors de ce cinquième set de folie. Jusqu'alors principalement animées par les tambours et les trompettes de la poignée de fans tchèques, les travées ont finalement été emportées par la fièvre helvétique.

Lâché par son compatriote Lukas Rosol, Tomas Berdych a maintenu l'équipe tchèque à flot. [Valentin Flauraud - Keystone]
Lâché par son compatriote Lukas Rosol, Tomas Berdych a maintenu l'équipe tchèque à flot. [Valentin Flauraud - Keystone]

"Un match incroyable"

STANISLAS WAWRINKA: Je suis très fatigué physiquement et mentalement après ce match incroyable, mais je serai prêt demain. Cela fait mal, on était pas loin. J'ai manqué quelques points, que je ne rate pas d'habitude. Dans un match aussi long, tu es concentré sur chaque point, tous deviennent importants. Il faut vraiment une concentration extrême. C'est éprouvant. Pour la récupération? Sans doute un bain glacé et une ou deux bières pour les crampes (rires).

Pourtant proche de la victoire, la paire suisse a du s'avouer vaincu face aux Tchèques au bout d'un cinquième set interminable. [MARTIAL TREZZINI - Keystone]
Pourtant proche de la victoire, la paire suisse a du s'avouer vaincu face aux Tchèques au bout d'un cinquième set interminable. [MARTIAL TREZZINI - Keystone]

MARCO CHIUDINELLI: Ca va être dur de s'endormir ce soir. On va regretter quelques points, quelques opportunités gâchées. Mais on y croit encore, on garde toutes nos chances. En 2011 aussi, on était mené 2-1 par l'Australie après avoir perdu un double très serré. Au final, on a gagné 3-2 et on est remonté dans le groupe mondial. La défaite est dure, mais ce n'est pas comme dans un tournoi, on reste en course!

TOMAS BERDYCH: Les sentiments sont énormes après un tel match. Je n'ai jamais vécu un match aussi long, c'est une incroyable expérience. Le score est cependant de 2-1, il nous reste encore un point à marquer. Il faut donc être prêt pour les parties de demain.

Les coulisses de la rencontre

RECORD: avec une durée de 7h01' le match a battu plusieurs records, il est notamment devenu le match le plus long de la Coupe Davis. Le précédent record avait été établi par John McEnroe/USA et Mats Wilander/SWE en 1982. L'Américain s'était alors imposé 9-7 6-2 15-17 3-6 8-6 en 6h22'.                    

AGE D'OR: en marge de la rencontre de double de Coupe Davis, était présenté samedi à Palexpo un livre en hommage à la période dorée du tennis helvétique. Oeuvre de deux journalistes, Marco Keller et Simon Graf, "Années de gloire L'Age d'Or du tennis suisse" retrace cette ère glorieuse à travers des portraits, des interviews, des statistiques et de nombreuses photos.

FIERTE: tant Marc Rosset, protagoniste de ces riches années, que René Stammbach, président de Swiss Tennis, n'ont pas caché leur joie de voir paraître ce livre hommage. "On peut être fier du tennis suisse", a notamment souri l'actuel consultant de la RTS lors de la présentation de l'ouvrage.

De Genève, Ludovic Perruchoud

Publié Modifié

Coupe Davis: Suisse-République tchèque 1-2 (01.02 - 03.02)

Genève (indoor)

Vendredi:
Stanislas Wawrinka-Lukas Rosol 6-4 6-3 6-4
Tomas Berdych-Henri Laaksonen 6-3 6-2 6-7(5-7) 6-1

Samedi:
Wawrinka/Chiudi-Berdych/Rosol 4-6 7-5 4-6 7-6 22-24


Dimanche. Dès 12h30:
Wawrinka-Berdych
Laaksonen-Rosol.