Modifié

WTA Lausanne: la Grisonne Simona Waltert signe un exploit face à la 7e mondiale

Simona Waltert a probablement remporté la plus belle victoire de sa carrière. [Laurent Gillieron - Keystone]
Simona Waltert a probablement remporté la plus belle victoire de sa carrière. [Laurent Gillieron - Keystone]
[drapeau]
Simona Waltert
  • 65
  • 6
  • 78
  • -
  • -
[drapeau]
Danielle Collins
  • 77
  • 3
  • 66
  • -
  • -
Le 12 juil. à 15:30
Simona Waltert (WTA 154) a réussi à signer un exploit retentissant au Ladies Open de Lausanne. La Grisonne de 21 ans a vaincu l'Américaine Danielle Collins (WTA 7) et tête de série no 1 du tournoi 6-7 (5/7) 6-3 7-6 (8/6).

Simona Waltert a vaincu la finaliste du dernier Open d'Australie, après avoir écarté 3 balles de match à 6/3 au jeu décisif du 3e set. Même si le tennis est un sport parfois injuste, Waltert ne méritait pas de perdre cette rencontre tant les occasions de prendre la main ont été légions, comme cette balle de 1er set à 5-3 sur le service de Collins ou à cette double faute à 5/5 au jeu décisif de cette même manche sans laquelle elle aurait pu bénéficier d'une 2e balle de set.

La 3e manche a été encore plus épique. La Grisonne de 21 ans a mené 5-3 avant de perdre 3 jeux d'affilée. Elle pouvait recoller au score pour obtenir le droit de disputer un second tie-break. A 6/5, l'Américaine a commis une double-faute pour ouvrir à nouveau la porte à son adversaire. Simona Waltert ne ratait cette fois pas l'aubaine et pouvait conclure sur sa 1re balle de match après 3h01'de jeu.

Lausanne réussit bien à Simona Waltert. En 2019, elle avait déjà éliminé la tête de série no 1 du tableau, l'Allemande Julia Görges. L'an dernier, elle avait cueilli le titre du double avec Susan Bandecchi. "J'adore jouer à Lausanne", sourit la Grisonne qui sera à nouveau sur le court mercredi vers 14h00 face à l'Espagnole Cristina Bucsa (WTA 126). Pourra-t-elle enchaîner contre une joueuse que son nouveau coach Jean-René Lisnard juge "dangereuse"?

ats/bur

A lire aussi: Bencic renverse Parry et retrouvera Bandecchi

Publié Modifié

Une expérience cannoise

Depuis son succès face à Julia Görges en 2019, Simona Waltert n'est pas parvenue à réussir le grand saut qui lui aurait permis de se hisser dans le top-100 de la WTA. Consciente de cet état de fait, elle s'apprête à sortir de sa zone de confort pour rejoindre à Cannes l'académie de Jean-René Lisnard, ancien 84e mondial, qui a été l'un des artisans de l'éclosion du no 1 mondial Daniil Medvedev. "Je vais tenter l'essai", précise Simona Waltert qui côtoiera notamment le Genevois Antoine Bellier sous le soleil azuréen.