Modifié

Wimbledon: le conte de fées se poursuit pour Tatjana Maria; Jabeur passe aussi un cap

Tatjana Maria (WTA 103) s'est qualifiée pour les demi-finales de Wimbledon. [Dave Shopland/Shutterstock - SRI]
Tatjana Maria (WTA 103) s'est qualifiée pour les demi-finales de Wimbledon. [Dave Shopland/Shutterstock - SRI]
[drapeau]
Tatjana Maria
  • 4
  • 6
  • 7
  • -
  • -
[drapeau]
Jule Niemeier
  • 6
  • 2
  • 5
  • -
  • -
Le 5 juil. à 14:00
Tatjana Maria, 103e mondiale, disputera à 34 ans sa première demi-finale de Grand Chelem. L'Allemande s'est hissée dans le dernier carré en écartant 4-6 6-2 7-5 sa compatriote Jule Niemeier (WTA 97). Elle y retrouvera une autre novice à ce niveau de compétition, la Tunisienne Ons Jabeur (2).

Mère de deux enfants, Tatjana Maria n'avait encore jamais dépassé le 3e tour d'un Majeur, déjà atteint à Wimbledon en 2015. Elle affrontera pour une place en finale la Tunisienne Ons Jabeur (WTA 2).

Jule Niemeier (22 ans), qui jouait simplement son 2e tournoi majeur, semblait pourtant avoir le match en mains à 4-2 en sa faveur dans la manche décisive. Mais elle a flanché dans le "money time", manquant une ultime balle de break à 5-5 avant de concéder son engagement dans le dernier jeu.

"J'ai la chair de poule... C'est un rêve de vivre ça avec ma famille, mes deux petites filles. Il y a moins d'un an, j'accouchais... C'est fou !", a commenté Maria avant de quitter le Court no1.

agences/bur

Publié Modifié

Ons Jabeur contre sa partenaire de barbecue

Ons Jabeur (WTA 2) est devenue à Wimbledon la première joueuse du continent africain à se hisser en demi-finales d'un tournoi du Grand Chelem depuis la Sud-Africaine Amanda Coetzer en 1997. La Tunisienne de 27 ans a dominé la Tchèque Marie Bouzkova (66) 3-6 6-1 6-1.

Jabeur, 1re joueuse arabe à atteindre les demies d'un Majeur, partira logiquement avec les faveurs du pronostic dans son duel pour une place en finale face à la surprenante Allemande Tatjana Maria. "Tatjana, je l'aime, c'est une grande amie, ma partenaire de barbecue !", a lancé la Tunisienne.

Cette année, Jabeur arrivait invaincue sur gazon après son titre à Berlin et avait passé les quatre premiers tours en moins de cinq heures au total, sans céder le moindre set.