Modifié

Open d'Australie: l'embarrassant voyage de Novak Djokovic entre Noël et Nouvel An

Novak Djokovic s'est entraîné mardi à Melbourne en compagnie de son coach Goran Ivanisevic. [AAP - Imago]
Novak Djokovic s'est entraîné mardi à Melbourne en compagnie de son coach Goran Ivanisevic. [AAP - Imago]
Novak Djokovic a voyagé entre la Serbie et l'Espagne fin décembre, contrairement à ce qu'il a déclaré dans un document de voyage. Sa participation à l'Open d'Australie reste menacée.

Cette déclaration erronée pourrait fragiliser la position du numéro 1 mondial. Elle sort au moment où le ministre de l'Immigration australien Alex Hawke examine toujours la possibilité d'annuler de nouveau le visa du joueur.

A la question "avez-vous voyagé, ou allez-vous voyager, dans les quatorze jours précédant votre vol vers l'Australie?", Djokovic a répondu "Non" dans un formulaire de santé rempli pour entrer dans le pays et rendu public mardi. "Faire une déclaration fausse ou trompeuse constitue une infraction grave", prévient le document.

Le formulaire de santé transmis par Djokovic a pu être consulté par des journalistes. [Mladen Antonov - AFP]Le formulaire de santé transmis par Djokovic a pu être consulté par des journalistes. [Mladen Antonov - AFP]

Problème: différentes publications, dans la presse internationale et sur les réseaux sociaux, témoignent d'un voyage de "Nole" entre la Serbie et l'Espagne fin décembre 2021. A moins de deux semaines donc de son départ pour l'Australie le mardi 4 janvier.

Djokovic, dont la demande d'exemption médicale à la vaccination obligatoire requise repose sur un test positif au Covid-19 le 16 décembre, était encore à Belgrade dans les jours suivants. Il y a alors participé à plusieurs événements publics et a encore été aperçu le 25 décembre, raquette en main dans une rue de la ville, en compagnie du handballeur serbe Petar Djordjic.

Entraînement en Espagne

Le Serbe a ensuite passé les derniers instants de l'année 2021 et les premiers de 2022 en Andalousie, dans le sud de l'Espagne. "Djokovic s'entraîne entre le court de sa villa à Sierra Blanca et, surtout, sur surface rapide sur les courts du club de tennis Puente Romano" à Marbella, écrit le journal régional espagnol Diario Sur le 2 janvier, dans un article illustré d'une série de photos du joueur à l'entraînement ce jour-ci, devant quelques spectateurs.

agences/scho

Publié Modifié