Modifié

ATP Indian Wells: le Britannique Cameron Norrie remporte le tournoi

Le Britannique Cameron Norrie a remporté le tournoi californien pour la première fois. [AP Photo/Mark J. Terrill - Keystone]
Le Britannique Cameron Norrie a remporté le tournoi californien pour la première fois. [AP Photo/Mark J. Terrill - Keystone]
[drapeau]
Cameron Norrie
  • 3
  • 6
  • 6
  • -
  • -
[drapeau]
Nikoloz Basilashvili
  • 6
  • 4
  • 1
  • -
  • -
Le 18 oct. à 01:00
Le Britannique Cameron Norrie a gagné le tournoi ATP d'Indian Wells, aux Etats-Unis, en battant en finale le Géorgien Nikoloz Basilashvili 3-6 6-4 6-1. Chez les dames, Paula Badosa s'est imposée contre la Bélarusse Victoria Azarenka 7-6 (7/5) 2-6 7-6 (7/2).

Norrie, 26 ans, disputait sa 6e finale en 2021, et sa 47e victoire de la saison lui a permis de décrocher son 2e titre, après celui de Los Cabos. Le gaucher va bondir lundi de la 26e à la 16e place du classement mondial grâce à cette victoire, et devenir le nouveau no 1 britannique devant Daniel Evans.

Norrie, qui a dû surmonter la perte du 1er set face à Basilashvili, est aussi le premier Britannique à s'imposer dans ce Masters 1000, après les défaites en finale de ses compatriotes Andy Murray, Tim Henman et Greg Rusedski. "Je suis si heureux, c'est mon plus grand titre", a-t-il exulté.

Paula Badosa titrée face à Azarenka

A 23 ans, Badosa confirme qu'elle est une des révélations de l'année. L'Espagnole décroche le 2e titre de sa carrière, après celui glané à Belgrade plus tôt en 2021. Surtout, elle qui avait commencé l'année à la 70e place mondiale et se présentait dans le désert californien au 27e rang va faire un bond au classement WTA et en intégrer le gratin.

afp/bur

A lire aussi: "Il ne faudrait pas que tous les Masters 1000 se terminent ainsi", prévient Marc Rosset

Publié Modifié

Paula Badosa confirme son émergence

"Tous les matins, je me réveille et mon rêve est de gagner un tournoi comme celui-ci", a déclaré la native de New York. "Je dois continuer à travailler dur et à toujours y croire". La finale fut d'une grande intensité, avec une 1re et une 3e manches très accrochées. La 3e manche offrait même un scénario renversant : Azarenka a servi pour le gain du match à 5-4, mais Badosa a réussi à contrecarrer cette dynamique, puis à se montrer une seconde fois très solide dans le tie-break, s'imposant sur la 1re de ses 4 balles de match.