Modifié

ATP Genève: fin de l'aventure pour Stricker, stoppé par Andujar

Stricker dans ses oeuvres aux Eaux-Vives. [Martial Trezzini - Keystone]
Stricker dans ses oeuvres aux Eaux-Vives. [Martial Trezzini - Keystone]
[drapeau]
Pablo Andujar
  • 4
  • 6
  • 6
  • -
  • -
[drapeau]
Dominic Stricker
  • 6
  • 4
  • 4
  • -
  • -
Le 20 mai à 13:30
La belle aventure de Dominic Stricker (ATP 419) s'est terminée au Geneva Open au stade des quarts de finale. Le Bernois de 18 ans s'est incliné 4-6 6-4 6-4 devant l'Espagnol Pablo Andujar (ATP 75), tombeur de Roger Federer au tour précédent.

Invité par les organisateurs, Stricker peut s'en vouloir. Le champion junior de Roland-Garros 2020 avait les moyens de se hisser dans le dernier carré pour sa première apparition sur le circuit principal. Mais son bras gauche, si solide depuis le début du tournoi, s'est tendu au plus mauvais moment.

Le Bernois a ainsi mené 6-4 3-1 en dominant les débats face à un adversaire plus nerveux que lui. Il s'est ensuite procuré 2 balles de break à 4-4 dans ce 2e set, qu'Andujar a pu écarter. Il regrettera également cette volée de coup droit manquée à 4-4 40/40 sur le service adverse dans la 3e manche.

Mais les regrets, légitimes malgré son jeune âge, devraient rapidement s'envoler pour laisser la fierté reprendre le dessus. Car Stricker a signé 2 performances de premier choix sur la terre battue du Parc des Eaux-Vives en battant Marin Cilic (ATP 46) et Marton Fucsovics (ATP 44).

Un bond de 85 places à l'ATP

Le Bernois gagnera 85 places au classement mondial - et empochera un chèque de 14'000 euros - grâce à cette place de quart de finaliste. Il a pu mesurer tout le chemin qu'il doit encore parcourir pour évoluer au plus haut niveau, où la moindre baisse de régime peut se payer cash, tout en constatant que son potentiel était immense.

ats/tai

Publié Modifié

"J'ai beaucoup appris"

DOMINIC STRICKER: "J'ai fait beaucoup de choses justes dans ce match. Mais Pablo a toujours fait les bons choix dans les moments décisifs des 2 derniers sets. C'était une semaine géniale. J'ai battu 2 membres du top-50. C'est incroyable d'avoir pu rivaliser avec de tels joueurs. J'ai beaucoup appris".

"J'ai constaté que des joueurs de ce calibre ne te donnent que peu de points, que c'est à toi d'aller les chercher. Grimper au classement me permettra de disputer des tournois plus importants et de prendre part aux qualifications sur le circuit Challenger. J'espère rejouer bientôt sur l'ATP Tour."