Modifié

ATP Genève: "Il y a encore des questions, mais je me réjouis d'affronter les meilleurs", avoue Roger Federer

Roger Federer a pris ses quartiers au TC Genève. "Quel beau club", a-t-il lancé en le retrouvant. [Martial Trezzini - Keystone]
Roger Federer a pris ses quartiers au TC Genève. "Quel beau club", a-t-il lancé en le retrouvant. [Martial Trezzini - Keystone]
En lice mardi soir au Geneva Open, à voir à 18 h sur RTS2 (contre le vainqueur du match entre Jordan Thompson et Pablo Andujar), Roger Federer s'est confié à notre journaliste à la veille du tournoi genevois. Il parle de ses derniers mois, de son genou et de ses espoirs pour le futur.

"Mes entraînements se sont déroulés sans problèmes", rassure d'emblée Roger Federer. Avant d'enchaîner: "J'ai beaucoup joué ces dernières semaines après le programme de remise en forme. C'est sympa de faire à nouveau ce que je sais faire le mieux. Je me réjouis maintenant de voir ce que cela donnera en match."

Je me réjouis maintenant de voir ce que cela donnera en match

454580048 highres
Roger Federer

Concernant ses attentes, à Genève puis plus loin dans la saison, le Bâlois ne s'emballe pas. Il avance prudemment et s'en explique. "Ici, il faut d'abord que je regarde le tableau, qui sera forcément compliqué. Mais pour tout dire, il est important de voir d'abord comment le corps et le mental vont réagir, parce que je crois que mon tennis est là."

Son genou convoque également quelques interrogations. "Je veux voir comment il réagit, parce que parfois le genou réagit différemment au sortir d'un match qu'à l'entraînement, car le stress de la compétition est tout autre. C'est peut-être là qu'il y a encore des questions. Mais de toute façon, pour y répondre, il faut que je joue une dizaine de matches afin de savoir vraiment comment je me sens."

Parfois le genou réagit différemment au sortir d'un match qu'à l'entraînement, car le stress de la compétition est tout autre

454580048 highres
Roger Federer

Lorsqu'il s'agit de poser son regard sur le circuit ATP des derniers mois, Roger Federer ne cache pas avoir eu beaucoup de plaisir à le suivre. "Même s'il n'y a pas eu d'énormes surprises, avec Rafa qui gagne toujours Roland-Garros ou Novak qui est No 1 mondial", sourit-il. Il rend surtout hommage aux jeunes (Tsitsipas, Medvedev, Rublev, etc), qui ont continué de progresser malgré les conditions difficiles. "A leur âge, j'aurais souffert de jouer sans spectateurs ou avec très peu de monde", avoue "RF".

J'espère pouvoir revenir à un haut niveau, avec Stan Wawrinka, aussi

454580048 highres
Roger Federer

Avant d'entrer en lice au Geneva Open, Roger Federer confie encore son impatience. "Lorsque je vois les mecs à la TV, je trouve que le niveau est incroyable. J'espère pouvoir revenir à ce niveau-là, avec Stan Wawrinka, aussi. Je sais qu'il faudra gagner contre les tout meilleurs pour remporter des titres. Ca va être intéressant. Je me réjouis de les affronter."

Propos recueillis par Isabelle Musy, adaptation ace

Publié Modifié

"Besoin d'une décision pour les JO"

Egalement interrogé par Léman Bleu, Roger Federer a déclaré vendredi que "les athlètes ont besoin d'une décision" ferme sur le maintien des JO de Tokyo. Le Bâlois a ajouté qu'il comprendrait tout à fait si l'évènement était finalement annulé. "C'est difficile, a dit Federer dans un entretien accordé à la chaîne genevoise. On n'entend pas grand-chose. Cela me fait penser que les Jeux auront lieu, même si j'ai entendu que beaucoup de gens à Tokyo sont contre." Et le Bâlois d'ajouter: "Apparemment, beaucoup ne sont pas vaccinés non plus". Roger Federer a par ailleurs révélé dans cet entretien avoir été vacciné avec "le Pfizer".

Federer jouera mardi à 18h00

Roger Federer (ATP 8) affrontera l'Espagnol Pablo Andujar (ATP 76) ou l'Australien Jordan Thompson (ATP 62) pour son entrée en lice au Geneva Open, dont le tirage au sort a été effectué vendredi en début de soirée. Ce 8e de finale se disputera mardi dès 18h00. S'il franchit ce premier obstacle, "RF" pourrait bien retrouver la tête de série no 5 Cristian Garin (ATP 22) en quarts de finale. Le Norvégien Casper Ruud (ATP 16), demi-finaliste à Monte-Carlo et à Madrid, pourrait ensuite se dresser sur sa route au stade des demi-finales.

Stricker contre Cilic

Deuxième Suisse admis directement dans un tableau final dont la tête de série no 2 est le Canadien Denis Shapovalov (ATP 14), le vainqueur junior de Roland-Garros Dominic Stricker (ATP 421) défiera un lauréat de Grand Chelem pour son premier match sur l'ATP Tour. Il se frottera à Marin Cilic (ATP 43) au 1er tour. Le souhait du Bernois de 18 ans, qui espérait affronter son idole Roger Federer en cas de victoire au 1er tour, n'a par ailleurs pas été exaucé. Il pourrait retrouver en 8es de finale Cristian Garin, et devra donc remporter au moins 2 matches dans le Parc des Eaux-Vives pour se frotter au Bâlois.

L'entry-list du Geneva Open :

Roger Federer (SUI/ATP 8)
Denis Shapovalov (CAN/ATP 14)
Grigor Dimitrov (BUL/ATP 17) (wild card)
Christian Garin (CHI/ATP 22)
Casper Ruud (NOR/ATP 24)
Alex de Minaur (AUS/ATP 25)
Fabio Fognini (ITA/ATP 27)
Borna Coric (CRO/ATP 29)
Filip Krajinovic (SRB/ATP 33)
Adrian Mannarino (FRA/ATP 34)
Benoît Paire (FRA/ATP 35)
Jan-Lennard Struff (GER/ATP 40)
Marton Fucsovics (HUN/ATP 41
Alexander Bublik (KAZ/ATP 42)
Marin Cilic (CRO/ATP 44)
Reilly Opelka (USA/ATP 45)
Alejandro Davidovich Fokina (ESP/ATP 48)
Laslo Djere (SRB/ATP 49)
Guido Pella (ARG/ATP 50)
Dominik Köpfer (GER/ATP 54)
Dominic Stricker (SUI/ATP 421) (wild card).

Ce tableau sera complété par 2 joueurs admis à titre de "special exempt", de 2 joueurs au bénéfice d'une wild card et de 4 joueurs issus des qualifications.