Modifié

Roland-Garros: victoire du Bernois Stricker chez les juniors

Dominic Stricker (à droite) a pris le meilleur sur son compatriote. [Alessandra Tarantino - Keystone]
Dominic Stricker (à droite) a pris le meilleur sur son compatriote. [Alessandra Tarantino - Keystone]
Dominic Stricker a remporté l'historique finale 100% suisse du simple garçons à Roland-Garros. Le Bernois de 18 ans a dominé le Zurichois Leandro Riedi 6-2 6-4 en 61' de jeu.

Classé au 10e rang du dernier classement ITF soit juste devant son adversaire malheureux, Dominic Stricker offre à la Suisse son 12e titre du Grand Chelem en simple chez les juniors. Martina Hingis en a remporté trois, Heinz Günthardt et Belinda Bencic deux, Roger Federer, Roman Valent, Stan Wawrinka et Rebeka Masarova en ont gagné un

Entraîné par Sven Swinnen, Dominic Stricker a nettement dominé les débats face à un Leandro Riedi bien trop crispé. Le gaucher bernois a dû effacer deux balles de 5-5, après avoir gâché deux balles de match. Mais la troisième opportunité fut la bonne pour Stricker, qui a armé un ace pour devenir le premier Suisse à gagner le simple garçons de Roland Garros depuis Stan Wawrinka en 2003.

L'offensif gaucher ne faisait pourtant pas figure de favori dans cette finale. Plus jeune de sept mois que son adversaire, il avait perdu leurs... neuf précédents affrontements, toutes classes d'âge confondues. Il doit encore disputer la finale du double en compagnie de l'Italien Flavio Cobolli.

ats/bur

Publié Modifié

Stricker fait coup double

Dominic Stricker n'en est pas resté là. Il a également triomphé en double dans la foulée au côté de l'Italien Flavio Cobolli, le duo s'imposant 6-2 6-4 en finale face aux Brésiliens Oliveira/Rodrigues. Il est le premier joueur à signer ce doublé à Paris depuis l'Argentin Guillermo Perez Roldan (futur no 13 mondial) en 1986.

"Une journée incroyable"

"C'était une journée incroyable ! Je ne peux pas décrire ce qui s'est produit. Cela va m'aider pour l'avenir", a expliqué en conférence de presse le héros du jour, pour qui l'émulation au sein de Swiss Tennis est extrêmement positive: "Nous sommes quatre joueurs forts en ce moment. C'est formidable de s'entraîner ensemble. Je pense que l'on peut se motiver les uns les autres."