Modifié

Tennis: "Reprendre la saison aux Etats-Unis me paraît impossible", lance Marc Rosset

Malgré son sourire, Marc Rosset n'est pas très optimiste pour son sport. [Fabrice Coffrini - AFP]
Malgré son sourire, Marc Rosset n'est pas très optimiste pour son sport. [Fabrice Coffrini - AFP]
A moins d'un mois du début présumé de l'US Open, le circuit ATP est plus que jamais dans l'expectative. Champion olympique 1992 et actuel directeur sportif du Geneva Open, Marc Rosset se penche sur la situation actuelle. Le Genevois se fait du souci.

Reprendra, reprendra pas? Le circuit ATP est toujours en veille et on ignore si les grands enjeux de l'automne pourront se tenir au vu de la situation sanitaire. Le tournoi de Madrid a d'ailleurs fini par passer à la trappe et l'US Open - pour lequel plusieurs grands noms ont déjà déclaré forfait (voir ci-dessous) - reste fortement menacé. S'il devait tout de même se disputer, l'événement new-yorkais serait extraordinaire... dans le mauvais sens du terme. Roland-Garros, qui doit s'ouvrir à la fin du mois de septembre, est encore dans le flou. Consultant de la RTS, Marc Rosset, champion olympique en 1992, se pose lui aussi des questions sur la crise que traverse son sport. Il en parle sans détour.

RTSsport.ch: Marc Rosset, le tennis masculin n'a toujours pas repris et des questions se posent sur la tenue de l'US Open. Quel regard portez-vous sur la situation actuelle?

MARC ROSSET: Franchement, cette situation est compliquée. On ne sait en effet pas vraiment où nous en sommes. En fait-on trop? Ce n'est pas à moi de le dire, mais il n'y a aucune visibilité sur la suite. Quand on regarde ce qui se passe aux Etats-Unis avec le Covid-19, il paraît effectivement difficile de voir l'US Open se tenir. Après, faut-il vraiment s'attacher à tout ce qu'on lit çà et là? Si je prends l'exemple de Genève, où je vis, je vois que les autorités ferment à nouveau des choses, mais si je sors dans la rue, je constate que ce n'est pas non plus la fin du monde. Nous ne sommes pas à New York, nous ne pouvons pas concrètement savoir comment les gens vivent et si l'US Open peut vraiment se tenir. Mais à l'heure actuelle, vu d'ici, cela me paraît bien injouable.

Vainqueur en 2019, Rafael Nadal a déjà choisi de ne pas se rendre à l'US Open cette année. [Sarah Stier - AP]Vainqueur en 2019, Rafael Nadal a déjà choisi de ne pas se rendre à l'US Open cette année. [Sarah Stier - AP]

RTSsport.ch: Mine de rien, il va bien falloir recommencer un jour...

MARC ROSSET: Tout à fait! C'est essentiel de redémarrer un jour. Doit-on le faire maintenant, plus tard dans l'année ou carrément attendre 2021, en sachant que la situation peut changer de jour en jour? La fin de saison tennistique s'annonce de toute manière difficile, car ce sport, qui réunit des athlètes venant des quatre coins du globe, lesquels changent qui plus est de pays semaine après semaine, ne peut pas vivre comme le football, ni s'enfermer dans une bulle comme le fait la NBA, par exemple. De fait, comme dit auparavant, reprendre la saison aux Etats-Unis me paraît impossible. Par exemple, si tous les athlètes sont réunis dans le même hôtel à New York, qu'est-ce qui se passe si l'un(e) d'entre eux/d'entre elles "chope" le virus?

RTSsport.ch: Et vous, si vous étiez encore joueur de tennis, auriez-vous décidé de prendre part à un US Open dans de telles conditions?

MARC ROSSET: Ca dépend dans quelle mesure cela aurait pu se faire. Mais avec les conditions annoncées, à savoir passer plus de deux semaines dans un hôtel et ne sortir que pour jouer, je ne l'aurais clairement pas fait. Non pas pour une question sanitaire, mais simplement car c'est quelque chose qui ne m'aurait pas du tout plu. En tout cas, à 28 ou 29 ans, je n'y serais pas allé... Après, si j'avais 19-20 ans et que je devais y disputer mon premier tournoi du Grand Chelem, peut-être que je réfléchirais différemment. Je peux donc comprendre que certains joueurs et certaines joueuses se posent encore des questions. Mais de toute manière, ces interrogations vont bien au-delà de cela, car rien n'est clair, même en dehors du tennis.

Si l'US Open se tient, Novak Djokovic en sera l'énorme favori. [JASON SZENES - AP]Si l'US Open se tient, Novak Djokovic en sera l'énorme favori. [JASON SZENES - AP]

RTSsport.ch: Les situations, différentes d'un pays à l'autre, rendent en effet encore plus illisibles les choses...

MARC ROSSET: Eh oui... Chaque pays a des mesures différentes du voisin. Chaque pays peut même changer ses décisions d'un jour à l'autre. C'est flou! Et avec cet automne au programme infernal, avec l'US Open, Rome et Roland-Garros, les questions sont d'autant plus nombreuses dans le contexte actuel. Il y a également la réalité économique des tournois, qui se battent tous pour sauver la face. Pour certains, la situation est différente si l'annulation de l'événement est prononcée par le gouvernement. Bref, se positionner sur ce que sera le tennis ces prochains jours est dur. Très dur.

RTSsport.ch: On parle beaucoup de l'US Open, mais Roland-Garros est-il plus "jouable" selon vous?

MARC ROSSET: C'est une bonne question! Même fin septembre début octobre, on ne saura rien de ce qui va arriver. Il commencera à y avoir des cas de grippe en même temps et que vont décider les autorités? Je crois surtout qu'on doit vivre avec ce Covid-19, mais par rapport à ce virus, le tennis est effectivement dans la "m...". Preuve en est ce qui se passe aujourd'hui à Melbourne, qui est en plein hiver et voit la situation se dégrader. D'ailleurs, y aura-t-il vraiment un Open d'Australie en 2021? Franchement, je ne vois pas comment les tournois, ceux du Grand Chelem comme les plus petits, pourront s'en sortir si le tennis n'arrive pas à vivre avec ce virus...

Arnaud Cerutti - @arnaud_cerutti

Publié Modifié

Les principales vedettes déjà forfait pour l'US Open...

ATP: Rafael Nadal, Roger Federer, Gaël Monfils, Fabio Fognini, Stan Wawrinka, Nick Kyrgios, Jo-Wilfried Tsonga, Lucas Pouille, Pierre-Hugues Herbert, Nicolas Jarry.

WTA: Ashleigh Barty, Qiang Wang, Anastasia Pavlyuchenkova, Saisai Zheng, Julia Goerges, Lin Zhu, Anastasia Potapova, Ana Bogdan, Samantha Stosur, Shuai Peng.

Le calendrier présumé

22.08: Cincinnati
31.08: US Open
08.09: Kitzbühel
20.09: Rome
27.09: Roland-Garros
19.10: Anvers, Moscou et Stockholm
26.10: Vienne
02.11: Paris-Bercy
09.11: Next Gen ATP Finals, Milan
16.11: ATP Finals, Londres