Modifié

Tennis: "On ne reprendra en tout cas pas avant septembre", glisse René Stammbach

René Stammbach assure que Swiss Tennis survivra à cette crise. [Aurélien Vallotton - RTS]
René Stammbach assure que Swiss Tennis survivra à cette crise. [Aurélien Vallotton - RTS]
Président de Swiss Tennis et membre de l'International Tennis Federation (ITF), René Stammbach a fait le point sur l'actualité de son sport dans Sport Dimanche. Il oscille entre optimisme et réalisme.

René Stammbach, à propos de...

... la reprise de la saison de tennis: "Savoir quand l'on reprendra est la question la plus piégeuse que l'on puisse me poser. Apparemment, en tout cas en ce qui concerne le World Tennis Tour, à savoir le circuit pour les jeunes et les moins bien classés, ce ne sera pas avant septembre, dans le meilleur des cas. Je ne peux pas imaginer que cela puisse reprendre le 31 juillet, comme cela est encore prévu. Je sais aussi que des gens pensent que nous ne jouerons même plus cette année! Pour les tournois du Grand Chelem, c’est toutefois une autre question, car Roland-Garros et l’US Open semblent se faire à l'idée de pouvoir jouer sans spectateurs. Apparemment, leurs entrées en termes de sponsorings notamment sont assez fortes pour qu’ils puissent se passer du public. Mais tout cela, ce ne sont pour l'heure que des spéculations..."

L’interview de René Stammbach, président de Swiss Tennis : 1ère partie [RTS]
L’interview de René Stammbach, président de Swiss Tennis : 1ère partie / Sport dimanche / 2 min. / le 24 mai 2020

... le soutien des grands joueurs aux éléments moins bien classés: "C’est une initiative que je trouve charmante, pour ainsi dire. Il s'agit bien entendu d'une action de solidarité que je soutiens, l’ITF aussi. Avec la Fédération internationale, nous allons dépenser de l’argent pour des joueurs classés entre les places 500 et 700 de la hiérarchie mondiale, ainsi que pour des tournois et des athlètes en fauteuil roulant, tout comme pour les arbitres, le tout pour un montant de 2,5 millions. Cela ajoute de l’argent à l’initiative des joueurs..."

... l'avenir de Swiss Tennis après le Covid-19: "Nous ne sommes clairement pas en danger pour le moment, Depuis 2006, nous avons augmenté les capitaux propres jusqu’à 11 millions. Ce sera bien sûr une année difficile pour nous, car il va nous manquer 1,7 million sur un budget de 12 millions, mais nous nous en sortirons. Après, subsistent plusieurs points d’interrogation, notamment quant au circuit suisse, ainsi que concernant les licences. On peut en effet facturer celles-ci à 100% lorsque les joueurs peuvent jouer les tournois ou, en tout cas, les Interclubs. Donc nous verrons bien comment cela se passera. Cela étant, je suis très optimiste pour les Interclubs, que nous avons repoussés aux mois de septembre et octobre. S'il se tiennent comme je le pense, cela nous facilitera la facturation des licences."

L’interview de René Stammbach, président de Swiss Tennis : 2e partie [RTS]
L’interview de René Stammbach, président de Swiss Tennis : 2e partie / Sport dimanche / 3 min. / le 24 mai 2020
 

... une aide pour les Suisses moins bien classés: "La discussion est entamée. L’une des initiatives consisterait à mettre sur pied, pour un montant de 200'000 francs, des tournois destinés aux joueurs et joueurs classés N. L’idée d’un tournoi national avec les meilleurs joueurs et les meilleures joueuses est également en bonne voie. Nous avons d’ailleurs à ce sujet l’accord de toutes les représentantes en Fed Cup, Belinda Bencic compris. Concernant les messieurs, je suis encore en train de discuter, mais je pense que nous aurons en tout cas l’équipe de Coupe Davis qui était au Pérou il y a quelques mois. J’en ai également discuté avec Stan Wawrinka, même si je ne suis pas sûr qu'il viendra. Reste que l’espoir fait vivre…"

... le confinement pour les juniors: "Cette période sans tournoi a fait très mal aux jeunes joueurs et joueuses. Nos espoirs ont été touchés. Certains ont loupé des Grands Chelems juniors. Quand vous avez 17 ans, si vous n’avez pas la chance de disputer ce genre d’épreuves, d’aller loin, cela fait clairement du mal..."

RTSsport.ch

Publié Modifié