Modifié

Open d'Australie: le calme est revenu sur Melbourne

Roger Federer et Nick Kyrgios entourent Alistair Mason, un pompier australien, après l'exhibition destinée à récolter de l'argent en faveur des victimes des incendies. [Scott Barbour - Keystone]
Roger Federer et Nick Kyrgios entourent Alistair Mason, un pompier australien, après l'exhibition destinée à récolter de l'argent en faveur des victimes des incendies. [Scott Barbour - Keystone]
Au lendemain d'un "mardi noir" qui soulevait la question du bien-fondé de la tenue de l'Open d'Australie, le calme est revenu sur Melbourne. L'orage qui s'est abattu a été accueilli, malgré sa violence, comme une véritable délivrance.

Même s'il a contrarié le programme de la 2e journée des qualifs, cet orage et le vent qui l'a accompagné au milieu de l'après-midi vont purifier l'air de Melbourne. Comme les prévisions des prochains jours l'indiquent, jouer au tennis ces prochains jours ne sera, ainsi, plus un risque pour la santé.

Avant que l'orage ne gronde, les organisateurs avaient décidé de retarder de 3 heures le début des matches. La fumée qui se dégageait du ciel était jugée trop toxique.

C'est donc le toit fermé de la Rod Laver Arena qui a accueilli l'exhibition dont le but était de récolter un maximum d'argent - la somme atteinte à l'issue de la soirée se monte à 3,5 millions de francs - pour les victimes des incendies qui ravagent l'Australie depuis deux mois.

Celle-ci a notamment réuni Serena Williams, Novak Djokovic, Rafael Nadal et Roger Federer. Un Federer qui a joué un set contre Nick Kyrgios, gagné 7-6.

ats/ace

Publié Modifié

Plaisir, bien sûr

Il est bien sûr impossible de juger de l'état de forme de l'homme aux 20 titres du Grand Chelem qui n'a pas encore disputé le moindre match officiel cette année. Victorieux 8/6 du jeu décisif, il a, avant tout, privilégié le spectacle. Il a toutefois songé au score à deux reprises, la 1re fois pour effacer immédiatement un break de retard, la seconde pour serrer le jeu au cours d'un tie-break conclu sur sa 3e balle de match.

250'000 dollars versés par RF et Rafa

Rafael Nadal a précisé qu'ils avaient, Roger Federer et lui, décidé de verser 250'000 dollars australiens (ndlr: 175'000 francs) aux victimes des incendies. S'il fallait encore une preuve de plus, il est évident que le "Big Three" ne manoeuvre vraiment pas ensemble. Il y a d'un côté Roger Federer et Rafael Nadal, puis Novak Djokovic de l'autre. Cette scission se retrouve également au sein du Conseil de l'ATP.