Modifié

Roland-Garros: Forget "comprend la frustration" de la WTA

Forget: "Beaucoup de gens qui ont commenté ces décisions n'ont pas tous les éléments en main" [Philippe Lopez - AFP]
Forget: "Beaucoup de gens qui ont commenté ces décisions n'ont pas tous les éléments en main" [Philippe Lopez - AFP]
Directeur de Roland-Garros, Guy Forget a dit "comprendre la frustration" de la WTA qui avait qualifié d'"injuste" la programmation des demi-finales dames hors du central, pas "un déclassement" selon lui.

"Nous pensons que les courts Lenglen et Mathieu (...) n'étaient pas un déclassement", a estimé Forget. "Compte-tenu des éléments dont nous disposions, de l'urgence et des conditions climatiques qui arrivaient, qui étaient assez instables, nous avions estimé que ce choix-là était le meilleur possible. Ce sont des décisions délicates".

Forget: "Ce sont des décisions délicates"

Traditionnellement jouées le jeudi après-midi sur le court Philippe-Chatrier, les demi-finales du tableau féminin avaient été reportées à vendredi, à cause de la pluie tombée sans discontinuer mercredi sur Roland-Garros, et programmées sur les courts Suzanne Lenglen et Simonne-Mathieu.

La WTA, l'organisation qui régit le tennis féminin professionnel, avait sèchement critiqué ce choix, qualifié lui de "honte" par l'ex no1 mondiale Amélie Mauresmo.

"Beaucoup de gens qui ont commenté ces décisions n'ont pas tous les éléments en main", a assuré Guy Forget.

afp/bao

Publié Modifié

Le demi-million dépassé

Pour la première fois de son histoire, la fréquentation à Roland-Garros a dépassé le demi-million sur la quinzaine, avec 520'000 spectateurs. Une affluence notamment améliorée grâce au nouveau court de 5'000 places installé dans le jardin des serres d'Auteuil, le Simonne-Mathieu.