Modifié

Au contact des meilleurs, le relais suisse finit 8e

Deuxième relayeur, Cologna a fait n'a pas réussi à reprendre l'entier du temps égaré par Livers. [Terje Bendiksby  - Keystone]
Deuxième relayeur, Cologna a fait n'a pas réussi à reprendre l'entier du temps égaré par Livers. [Terje Bendiksby - Keystone]
Le relais suisse masculin a réussi une course honorable en prenant la 8e place lors du 4x10 km libre de Sjusjoen. Dernier relayeur, Curdin Perl est parvenu à recoller au groupe de tête avant de se faire lâcher dans le dernier kilomètre.

Le relais masculin suisse a pris la 8e place du 4x10 km de Coupe du monde à Sjusjoen (Norvège). La victoire, tant chez les messieurs que chez les dames, n'a pas échappé aux intouchables norvégiens.


Etrange course que ce 4x10 km qui a tout d'abord vu les trois premiers relayeurs mener un train d'enfer avant que les finisseurs ne ruinent les efforts de leur coéquipiers et n'optent pour une arrivée massive. A ce petit jeu, difficile de battre Petter Northug, lequel a devancé... Norvège 3 et la Suède. Fidèle à son habitude, le Norvégien s'est fait l'auteur d'un geste plutôt déplacé et moqueur en franchissant la ligne.


Remo Fischer moins en verve

Avant cet emballage final, dans lequel Curdin Perl n'a pas eu son mot à dire (5''9 de retard), l'équipe de Suisse est passée par tous les états. Très mal lancée par un Toni Livers pas dans le coup (14e à 46 secondes), elle a surtout bénéficié d'un immense Dario Cologna, lequel est revenu jusqu'à 12 secondes des leaders en moins de 7 km, avant de marquer un peu le pas. Le Grison a passé le relais à Remo Fischer en 7e position avec un écart 22 secondes sur les leaders, soit un gain de 24 secondes en 10 km !


Fischer, sixième la veille sur le 15 km libre, est apparu moins en verve et a lancé Perl à la 7e place, avec 44'' de retard. Le Grison s'est toutefois retrouvé dans le groupe de tête en un peu plus de 2 km, grâce à l'apathie des leaders tel Northug. Perl a essayé de dicter le rythme mais n'a pas pu lâcher ses adversaires. Il s'est retrouvé désarmé lors des attaques décisives survenues dans les deux derniers km.


Les Norvégiennes seules au monde

Une chose est sûre, la Norvège est déjà au rendez-vous de cette Coupe du monde. On pouvait s'y attendre après le carton plein de la veille six coureuses placées dans les sept premières -, elle n'a pas eu d'adversaire non plus dans le relais 4x5 km dames.


Marit Björgen, lauréate samedi, a facilement franchi la ligne d'arrivée en tête devant la... Norvège 2, cueillant du coup son 48e succès en Coupe du monde, record absolu. Le podium a été complété par la Finlande. Les Suissesses n'étaient pas en lice.


si/rou


Publié Modifié

Coupe du monde à Sjusjoen (20.11)

Hommes, 4x10 km libre:

1. Norvège 1h35'24"8
Roenning/Krogh/Berger/Northug

2. Norvège III + 0"8
Dahl/Ansnes/Eilifsen/Roethe

3. Suède 1"0
Hellner/Rickardsson/Olsson/Halfvarsson

4. France 1"3
Gaillard/Manificat/Duvillard/Perrill.

5. Russie 1"4
Belov/Vylegzahanin/Turychev/Legkov

6. Finlande 4"0
Lehtonen/Jauhojaervi/Heikkinen/Nousia.

8. Suisse 5"9
Livers/Cologna/Fischer/Perl


******************************************

Dames, 4x5 km libre:

1. Norvège 51'50"1
Skofterud/Johaug/Steira/Bjoergen

2. Norvège II + 26"0
Jacobsen/Oestberg/Berger/Kristoffersen

3. Finlande 39"1
Lahteenmaki/Saarinen/Roponen/Sarasoja

Pas de relais suisse au départ.