Modifié

Cologna condamné à l'excellence

Dario Cologna pourra se concentrer sur la Coupe du monde cette saison, puisque ni Mondiaux ni Jeux olympiques ne sont au programme. [ANDERS WIKLUND / SCANPIX  - Keystone]
Dario Cologna pourra se concentrer sur la Coupe du monde cette saison, puisque ni Mondiaux ni Jeux olympiques ne sont au programme. [ANDERS WIKLUND / SCANPIX - Keystone]
Dario Cologna n'a rien perdu de son appétit. Le Grison s'élance pour la saison de Coupe du monde ce week-end en Norvège avec l'ambition de décrocher un troisième globe de cristal et une troisième victoire au Tour de Ski, les deux allant souvent de pair.

"Ma préparation a été bonne, j'ai progressé à peu près partout et je suis très confiant", a relevé le champion olympique du 15 km avant de s'envoler pour la Scandinavie. Les résultats des tests sur tapis roulant à Macolin sont prometteurs. Cologna a par ailleurs remporté l'ultime course interne face à ses coéquipiers de l'équipe nationale, le week-end dernier à Davos.


"Dario est presque trop en forme", glissait récemment le chef du fond suisse Hippolyt Kempf. S'il est toujours bon d'être affûté en début de saison, il convient aussi de "durer" jusqu'à mi-mars, pour les finales de la Coupe du monde. Cologna est condamné à l'excellence: double vainqueur de la Coupe du monde et du Tour de Ski, en 2009 et 2011, il ne peut décemment pas avoir d'autre but que de faire aussi bien cet hiver. Un nouveau succès finirait en outre de gommer son échec des Mondiaux d'Oslo en février dernier.


Préparation à domicile

L'hiver passé, le Grison avait rapidement fait la différence en Coupe du monde en marquant de nombreux points pendant que son rival norvégien Petter Northug différait son début de saison. Cologna se voit bien répéter ce schéma cet hiver, d'autant que la Coupe du monde captera toute l'attention puisqu'il n'y aura ni Mondiaux, ni JO.


Les premières courses, avec un 15 km en style libre samedi à Sjusjoen (NOR) rapidement suivi par l'étape de Davos les 10 et 11 décembre et le Tour de Ski, ont de quoi lui convenir. "On doit s'attendre à retrouver devant les mêmes athlètes que l'hiver dernier", prévoit Guri Hetland, l'entraîneur en chef des Suisses. Soit, outre Cologna, les Northug, Lukas Bauer (CZE), Alex Harvey (CAN), Marcus Hellner (SWE), Daniel Rickardsson (SWE) ou Sami Jauhojaervi (FIN).


Par rapport aux autres pays, les Suisses ont l'avantage d'avoir pu se préparer à domicile sur de la neige durant tout l'automne, sur une piste de 1,3 km aménagée à Davos dont le revêtement avait pu être conservé pendant l'été grâce à un procédé spécial. Des conditions idéales, qui ont dispensé l'équipe d'aller en stage en Scandinavie, où la météo, très douce, était défavorable.


Justyna Kowalczyk visera un 4e globe de cristal cette saison. [SRDJAN SUKI  - Keystone]
Justyna Kowalczyk visera un 4e globe de cristal cette saison. [SRDJAN SUKI - Keystone]
Kowalczyk favorite

Saison de transition, 2011-2012 doit permettre de jeter les bases pour l'avenir. "Nous voulons des médailles les trois saisons suivantes" (aux Mondiaux 2013 et 2015 et aux JO 2014), clame Hippolyt Kempf. Dans le sillage de Cologna, Curdin Perl, 4e du dernier Tour de Ski, veut continuer à s'affirmer. Remo Fischer vise des coups d'éclat ponctuels et Toni Livers doit se remettre à niveau après une saison 2010-11 gâchée par un virus. Parmi les jeunes, le polyvalent Jonas Baumann (21 ans) paraît le plus apte à percer.


Chez les dames, le chemin est encore long. L'an dernier, la mieux classée au général de la Coupe du monde, Silvana Bucher, avait fini 65e. Elle sera la seule en lice à Sjusjoen, mais l'équipe compte aussi sur Laurien van der Graaf, Doris Trachsel et Bettina Gruber. En tête, un nouveau festival de la Polonaise Justyna Kowalczyk, favorite pour un quatrième globe de cristal, et de Marit Björgen (NOR) est prévisible.


si/adav


Publié Modifié

Swiss-Ski passe "de la Mini Cooper à la Rolls-Royce"

Swiss-Ski se donne deux ans pour combler, en partie du moins, son retard sur les grandes nations de ski nordique en matière de matériel et de support technique. L'effort porte sur environ un demi-million de francs.
"C'est comme si nous passions de la Mini Cooper à la Rolls-Royce", relève le chef du fond Hippolyt Kempf pour qualifier la nouvelle machine destinée à affiner et façonner la semelle des skis dont Swiss-Ski a fait l'acquisition, comparée à l'ancienne.
A cela s'ajoute un nouveau camion pour transporter le matériel des skieurs, servant également d'atelier mobile, qui circulera dès l'hiver 2012-2013. Ce véhicule doit faciliter grandement le délicat travail de fartage. La Fédération étoffe par ailleurs ses effectifs sur le plan technique. Elle a engagé l'ancien serviceman de Petra Majdic, l'Italien Gian-Luca Marcolini, qui était libre après la retraite de la Slovène.

Cadres suisse et calendrier 2011/2012

Cadres suisses
Messieurs. Equipe nationale: Dario Cologna (25 ans/Davos), Remo Fischer (30 ans/Macolin), Toni Livers (28 ans/Davos), Curdin Perl (27 ans/Pontresina). Cadre A: Christoph Eigenmann (32 ans/Wattwil/sprint), Martin Jäger (23 ans/Vättis/sprint), Jöri Kindschi (25 ans/Davos/sprint). Romands du cadre B: Jovian Hediger (20 ans/Bex), Erwan Käser (19 ans/Les Plans), Candide Pralong (21 ans/Orsières).
Dames. Cadre A: Silvana Bucher (26 ans/Schüpfheim), Doris Trachsel (27 ans/Plasselb), Laurien Van der Graaf (24 ans/Davos/sprint).

Calendrier
19-20.11. à Sjusjoen (NOR), 15 km M, 10 km D et relais.
25-27.11. à Kuusamo (FIN), 10 km M, 5 km D, poursuites et sprints.
3-4.12. à Düsseldorf (GER), sprints par équipes et sprints M et D.
10-11.12. à Davos, 30 km M, 15 km D et sprints.
17-18.12. à Rogla (SLN), 15 km M, 10 km D et sprints.
29.12-8.1., Tour de Ski à Oberhof (GER), Oberstdorf (GER), Dobbiaco (ITA) et Val di Fiemme (ITA).
14-15.1. à Milan, sprints par équipes et sprints M et D.
21-22.1. à Otepää (EST), 15 km M, 10 km D et sprints. 2.2. à Moscou, sprints M et D.
4-5.2. à Rybinsk (RUS), 15 km M, 10 km D, poursuite 30 km poursuite M et poursuite 15 km D. 11-12.2. à Nove Mesto (CZE), 30 km M, 15 km D et relais.
17-18.2. à Szklarska Poreba (POLl), 15 km M, 10 km D et sprints.
3-4.3. à Lahti (FIN), poursuite 30 km M, poursuite 15 km D et sprints.
7.3. à Drammen (NOR), sprints M et D.
10-11-3. à Oslo, 50 km M et 30 km D.
14-18.3., finales à Stockholm et Falun (SWE).