Modifié

Cologna sorti en demies du sprint

Cologna a dû s'avouer vaincu. [Peter Klaunzer - Keystone]
Cologna a dû s'avouer vaincu. [Peter Klaunzer - Keystone]
Dario Cologna devra attendre avant de décrocher un premier titre mondial. A Oslo, le Grison a été éliminé au stade des demi-finales lors du sprint. Chez les dames, Silvana Bucher a déjà été sortie lors des quarts de finale.

Les Suisses n'ont pas réussi l'exploit secrètement espéré lors du sprint en style libre qui a ouvert les Championnats du monde à Oslo. Dario Cologna et Martin Jäger ont été éliminés en demi-finale et se classent respectivement 9e et 11e. Jäger a joué de malchance en cassant un bâton.


Le titre masculin a été décroché par le Suédois Marcus Hellner, devant l'idole du peuple norvégien Petter Northug et un autre Suédois, Emil Jönsson. Le polyvalent Hellner n'est pourtant pas un sprinter à la base, lui qui est champion olympique du 30 km et du relais 4 x 10 km.


Plus tôt, Martin Jäger, auteur d'un épatant 3e temps en qualifications, et Cologna, avec le 4e chrono, avaient nourri les attentes les plus folles dans le camp suisse. Une impression confirmée par les quarts de finale, qu'ils ont franchis allégrement, Jäger en coupant même la ligne en premier.


Mais les demi-finales allaient être fatales: débordé dès la première ligne droite, Cologna n'arrivait plus à se frayer un chemin pour revenir sur un parcours assez technique et sinueux, d'autant que le Norvégien Ola Vigen Hattestad, tenant du titre, imprimait un rythme d'enfer, dans une ambiance fantastique. Le Grison échouait au 5e rang de la demi-finale mais pourra se refaire lors des quatre courses encore à son programme.


Le culot de Jäger

Néophyte à ce niveau, Jäger (23 ans) a affiché un culot extraordinaire. Las, un bris de bâton dans sa demi-finale, alors qu'il était en position favorable, l'empêchait de défendre valablement ses chances. Le Saint-Gallois perdait beaucoup de terrain dans un virage et ne pouvait empêcher l'élimination.


Chez les dames, la Lucernoise Silvana Bucher a été sortie en quarts de finale. Laurien van der Graaf a échoué en qualifications (40e). Il y a du pain sur la planche pour l'équipe de Suisse féminine.


Le titre est revenu à la Norvégienne Marit Björgen, qui décroche sa troisième couronne mondiale individuelle. A l'aise aussi bien en sprint qu'en distance, elle est bien l'ogresse du fond, elle qui fut aussi double championne olympique à Vancouver en 2010. L'argent échoit à l'Italienne Arianna Follis et le bronze à la Slovène Petra Majdic.


si/tai


Publié Modifié

Ski, Mondiaux d'Oslo (24.02)

Sprint Messieurs, classement final
1. Marcus Hellner SWE
2. Petter Northug NOR
3. Emil Joensson SWE
4. Ola Vigen Hattestad NOR
5. Jesper Modin SWE
6. Peeter Kummel EST
7. Alex Harvey CAN
8. Nikolay Morilov RUS
9. Dario Cologna SUI
10. Andrew Newell USA

11. Martin Jäger SUI
38. Jöri Kindschi SUI
40. Christoph Eigenmann SUI


Sprint dames
1. Marit Bjoergen NOR
2. Arianna Follis ITA
3. Petra Majdic SLO
4. Vesna Fabjan SLO
5. Justyna Kowalczyk POL
6. Alena Prochazkova SVK
7. Laure Barthélémy FRA
8. Charlotte Kalla SWE
9. Astrid Jacobsen NOR
10. Hanna Brodin SWE

22. Silvana Bucher SUI
40. Laurien Van der Graaf SUI