Modifié

Didier Cuche, l'homme qui lance son ski une fois la ligne franchie

Didier Cucher porte depuis de nombreuses années haut les couleurs helvétiques. [Mike Sturk - Keystone]
Didier Cucher porte depuis de nombreuses années haut les couleurs helvétiques. [Mike Sturk - Keystone]
On connaissait l'homme qui valait 3 milliards, celui qui murmurait à l'oreille des chevaux, l'homme qui plantait des arbres ou encore celui qui voulait vivre sa vie... Depuis 2002, la Suisse a également "son" homme: Didier Cuche, l'homme qui lance son ski une fois la ligne franchie! Retraité du Cirque blanc au terme de cette semaine à Schladming, le Neuchâtelois de 37 ans est revenu pour RTSsport.ch sur ce geste.

Didier Cuche est le seul athlète du Cirque blanc à littéralement lancer son ski droit une fois sa course terminée. Explications du "Suisse de l'année 2011", lassé en outre par la "guéguerre" entre Suisse allemands et Romands.


RTSsport.ch: Avec votre lancer du ski vous avez "créé" une AOC. Comment vous est venue l’idée ?


DIDIER CUCHE: De manière totalement… involontaire (rires)! Lors de ma victoire au géant d’Adelboden en 2002, j’avais simplement voulu pousser mon ski un mètre devant moi. Mais comme le ski était resté croché à la butée, cela l’avait fait pivoter. Puis, j’ai essayé quelques fois hors caméra... C’est devenu une manière de manifester de la joie suite à une bonne performance. Et puis le public est devenu demandeur de ce geste.


19. Switzerland's Didier Cuche celebrates in the finish area after winning an alpine ski men's World Cup downhill race, in Kitzbuehel, Austria, Saturday, Jan. 22, 2011. (AP Photo/Giovanno Auletta) [Giovanno Auletta - Keystone]
19. Switzerland's Didier Cuche celebrates in the finish area after winning an alpine ski men's World Cup downhill race, in Kitzbuehel, Austria, Saturday, Jan. 22, 2011. (AP Photo/Giovanno Auletta) [Giovanno Auletta - Keystone]
"Réclamation" d'une maman

RTSsport.ch: Et pas que demandeur… Des jeunes essaient de vous imiter!


DIDIER CUCHE: Oui, il paraît. J’ai même reçu le courrier d'une maman me demandant d’arrêter de lancer mon ski. J’y ai sérieusement réfléchi. Et puis finalement je me suis dit que c’était à la maman d'éduquer son enfant, en lui expliquant par exemple de ne pas tenter ce genre de gestes au milieu d’une terrasse (rires) ou sur la piste avec beaucoup de monde autour.


"Du mal avec cette guéguerre"

RTSsport.ch: En janvier dernier, vous avez été sacré "Suisse de l'année". Vous êtes une véritable star en Suisse alémanique. Avez-vous le sentiment d’être considéré de la même manière en Romandie?


DIDIER CUCHE: Je ne sais pas, mais rien ne me contrarie plus que le fait que chacun défende son petit bout de canton, en étant par exemple Genevois avant d’être Suisse, Neuchâtelois avant d’être Suisse, Romand avant d'être Suisse. Certains Romands haïssent les Suisses allemands et vice versa. J'ai du mal avec cette guéguerre.


Pendant 20 ans, j'ai traversé notre pays. Pour moi, c'est normal de communiquer en dialecte alémanique avec un Suisse allemand et en français avec un Romand. J’ai grandi avec les deux langues et j'en suis fier.


Propos recueillis par Miguel Bao


Quatrième et dernier volet: jeudi


Publié Modifié

Didier Cuche en chiffres

Né le 16.08.74
Taille/Poids1m74/89 kg.
Enfance aux Bugnenets (NE)

COUPE DU MONDE
Débuts décembre 1993
67 podiums
21 victoires (12 en descente, 6 super-G, 3 géant)
6 globes de cristal
- descente (2007, 2008, 2010, 2011)
- super-G (2011)
- géant (2009)

6 fois sur le podium du classement général
3e en 2002 et de 2007 à 2010, 2e en 2011.

Mondiaux 6 participations, 4 médailles
- argent en descente à Garmisch en 2011
- or en super-G à Val d'Isère en 2009
- argent en descente à Val d'Isère en 2009
- bronze en géant à Are en 2007

Jeux olympiques. 4 participations, 1 médaille
- argent en super-G à Nagano en 1998.

Championnats de Suisse 18 médailles, dont 9 titres.

Autres distinctions:
- Sportif suisse de l'année en 2009 et 2011
- Suisse de l'année en 2011.