Modifié

Cuche gagne la descente à Lake Louise devant Feuz

Vainqueur la saison passée de son 4e Globe en descente, Cuche reste le maître de la spécialité.  [Frank Gunn  - Keystone]
Vainqueur la saison passée de son 4e Globe en descente, Cuche reste le maître de la spécialité. [Frank Gunn - Keystone]
Didier Cuche a d'emblée rappelé à ses adversaires qu'il était le plus fort en descente en s'imposant à Lake Louise, signant son 10e succès dans la discipline. Les Suisses ont même réussi le doublé avec la 2e place de Beat Feuz, battu de 6 centièmes par le Neuchâtelois.

Les saisons passent mais Didier Cuche reste le roi de la vitesse. Lors de la première descente de l'hiver, le Neuchâtelois s'est imposé à Lake Louise (Can).


Il s'en est toutefois fallu de peu pour que le vétéran du Val-de-Ruz (37 ans) se fasse brûler la politesse par son jeune compatriote Beat Feuz (24 ans). Le Bernois est venu mourir à seulement six centièmes de son leader. Sans une grosse erreur à la mi-course, le triple champion du monde juniors en 2007 aurait sans doute pu gagner.


Cuche s'est aussi fait une belle frayeur pendant la descente d'Hannes Reichelt. Parti avec le dossard no 45, l'Autrichien a échoué à huit centièmes de la victoire.


Comme Pirmin Zurbriggen

Ce premier doublé suisse en descente depuis deux ans (Janka devant Cuche à Beaver Creek en 2009) s'est d'ailleurs fait au détriment des éternels rivaux autrichiens. Derrière Reichelt, Romed Baumann s'est classé 4e (à 0''35), juste devant Klaus Kröll (à 0''47). Entraînés par le Valaisan Patrice Morisod, les Français ont aussi été en vue dans l'Alberta grâce à Adrien Théaux et Johan Clarey, tous deux ex aequo au 6e rang.


Une jolie photo-souvenir pour Didier Cuche et Beat Feuz. [Mike Sturk - Keystone]
Une jolie photo-souvenir pour Didier Cuche et Beat Feuz. [Mike Sturk - Keystone]

"Quand j'ai franchi la ligne, je ne pensais pas être si bien classé. J'avais connu quelques difficultés aux entraînements (réd: 11e et 32e) et je ne m'attendais pas à une victoire", a admis Cuche. "Ce succès est un premier pas vers le globe de la descente", a aussi reconnu le quadruple vainqueur du trophée, qui vise cette saison le record de Franz Klammer (5 globes de descente).


Défago et Janka à la traîne

Si le binôme Cuche-Feuz a offert un début de saison de rêve aux descendeurs helvétiques, le reste de l'équipe a peiné. A commencer par Didier Défago. Pour son retour en vitesse après une saison blanche, le Valaisan a été éjecté hors du top 30 à 2''41 de Cuche. Le Morginois l'a souvent répété: il aura besoin de temps pour retrouver son meilleur niveau.


Carlo Janka a aussi échoué dans les profondeurs du classement (27e). A l'instar de Défago, l'échec du Grison n'est pas une véritable surprise. Le skieur d'Obersaxen a connu une préparation tronquée ces dernières semaines en raison d'un mal de dos récurrent.


Dimanche, les skieurs seront toujours en lice à Lake Louise. Avec au programme un super-G (19h en Suisse).


si/rou


Publié Modifié

Descente messieurs de Lake Louise (26.11)

1. Didier Cuche SUI 1'47"28
2. Beat Feuz SUI + 0"06
3. Hannes Reichelt AUT 0"08
4. Romed Baumann AUT 0"35
5. Klaus Kroell AUT 0"47
6. Johan Clarey FRA 0"63
. Adrien Théaux FRA 0"63
8. Joachim Puchner AUT 0"68
9. Bode Miller USA 0"73
10. Georg Streitberger AUT 0"78
...
17. Ambrosi Hoffmann SUI 1"41
20. Marc Gisin SUI 1"45
28. Carlo Janka SUI 1"64
29. Silvan Zurbriggen SUI 1"65

Coupe du monde, général (26.11)

1. Didier Cuche SUI 100
1. Ted Ligety USA 100
3. Beat Feuz SUI 80
3. Alexis Pinturault FRA 80
5. Romed Baumann AUT 74
6. Hannes Reichelt AUT 71
7. Philipp Schoerghofer AUT 60
8. Bode Miller USA 58
9. Carlo Janka SUI 53
10. Kjetil Jansrud NOR 50
...
30. Ambrosi Hoffmann SUI 14
35. Marc Gisin SUI 11
41. Marc Berthod SUI 7
43. Sandro Viletta SUI 6
49. Didier Défago SUI 3
50. Silvan Zurbriggen SUI 2