Modifié

Daniel Yule: "La condition physique, ce n’est pas quelque chose que j’aime à la base"

Daniel Yule après son entraînement. [Floriane Galaud - RTS]
Daniel Yule après son entraînement. [Floriane Galaud - RTS]
Jeudi 4 janvier. Pour son premier slalom de l'année, Daniel Yule se classe 11e à Zagreb. Une performance mitigée pour le Valaisan qui tourne depuis quelques saisons autour de son premier podium de Coupe du monde. Mais derrière ce résultat, ce sont des heures passées entre les piquets à l’entraînement mais pas seulement. Lorsqu’il n’est pas sur les skis, l’athlète peaufine sa préparation physique en salle sous l’œil avisé de son coach physique Patrick Flaction. RTSsport a pu assister à l’une de ses séances.

C’est dans un petit fitness à Martigny que Patrick Flaction nous a donné rendez-vous à 9h30. Alors que la salle n’a pas encore fait le plein de sportifs amateurs, la sono, elle, crache déjà ses tubes. Ponctuel, Daniel Yule fait son apparition. Le temps de se changer et c’est parti pour 30 minutes d’échauffement. Une étape primordiale.

"L’échauffement est très important pour travailler les muscles profonds spécifiques au ski: ceux autour du bassin, de la colonne vertébrale, sans oublier les adducteurs. On prépare la musculature à l’effort. Comme les premières charges à lever sont lourdes, il faut vraiment être prêt", explique Patrick Flaction.

L’échauffement fait, il est temps pour les deux complices de passer à l’entraînement dit lourd-léger. "L’objectif est de travailler la force vitesse et d’enchaîner les exercices de force maximale avec des bondissements durant lesquels on contrôle vraiment l’exécution. On ne cherche pas à faire des sauts à toute vitesse mais à faire des sauts contrôlés. On alterne du lourd explosif avec du léger bondissement".

Phase 1 de l’entraînement [RTS]
Phase 1 de l’entraînement / RTS Sport Bonus / 34 sec. / le 3 janvier 2018

"Dans la 2e phase, on travaille les ischios qui sont très importants car ce sont les stabilisateurs des genoux. On met une attention toute particulière sur cet équilibre extenseur/fléchisseur pour que le genou soit bien stabilisé".

Phase 2 de l’entraînement [RTS]
Phase 2 de l’entraînement / RTS Sport Bonus / 44 sec. / le 3 janvier 2018

Après une heure d’entraînement, le visage rougi par l’effort, les cheveux mouillés par la sueur, le Valaisan peut enfin souffler. Une douche bien méritée l’attend. Le coach physique profite de cet instant pour nous expliquer les spécificités de son programme, fait sur mesure pour le technicien de 24 ans.

L’importance de ces exercices [RTS]
L’importance de ces exercices / RTS Sport Bonus / 33 sec. / le 3 janvier 2018

Durant son entraînement, Daniel Yule a donc alterné des exercices demandant vitesse, force et rapidité d’exécution. Passer de l’un à l’autre n’est-il pas violent pour le corps? "Non, c’est ce contraste là que l’on recherche car c’est ce que l’on trouve sur la neige", explique Patrick Flaction. Ecoutez plutôt.

Un contraste intéressant [RTS]
Un contraste intéressant / RTS Sport Bonus / 34 sec. / le 3 janvier 2018

A la fin de son entraînement, le Valaisan se confie sur l’importance d’un programme personnalisé et la relation qu’il entretient avec son coach, notamment. "Ca se passe assez bien mais des fois cela se passe moins bien", sourit-il. "La condition physique ce n’est pas quelque chose que j’aime à la base alors je dois me forcer à le faire".

Daniel Yule se confie [RTS]
Daniel Yule se confie / RTS Sport Bonus / 1 min. / le 3 janvier 2018

Patrick Flaction évoque à son tour son protégé, "un sportif talentueux qui a de la facilité à apprendre".

Patrick Flaction évoque son protégé [RTS]
Patrick Flaction évoque son protégé / RTS Sport Bonus / 45 sec. / le 3 janvier 2018

Martigny, Floriane Galaud - @FlorianeGalaud

Publié Modifié

Slalom M (5/12)

1.Marcel Hirscher 354
2.Henrik Kristoffersen 295
3.Michael Matt 228
4.Luca Aerni 215
5. Andre Myhrer 213

7. Daniel Yule 164
15. Loïc Meillard 76
24.Ramon Zenhaeusern 40

Coupe du monde, général M (05.01)

1. Marcel Hirscher AUT 674
2. Henrik Kristoffersen NOR 580
3. Kjetil Jansrud NOR 480
4. Aksel Svindal NOR 454
5. Alexis Pinturault FRA 442

7. Beat Feuz SUI 316
14. Luca Aerni SUI 243
24. Justin Murisier SUI 167
25. Daniel Yule SUI 164
26. Mauro Caviezel SUI 161
27. Loïc Meillard SUI 153
36. Gilles Roulin SUI 110