Modifié

Mondiaux de St-Moritz: Lara Gut abat sa première carte mardi en super-G

Gut [Gian Ehrenzeller - Keystone]
Gut [Gian Ehrenzeller - Keystone]
Première course mardi aux Mondiaux de St-Moritz, et première chance de médaille d'or pour la Suisse. Le clan helvétique abat même, sur le papier, sa meilleure carte de la quinzaine avec Lara Gut en super-G.

Lauréate du globe de la spécialité en 2014 et 2016, Lara Gut règne cette saison avec trois succès en quatre courses disputées en Coupe du monde. Et encore, elle en serait à quatre sur quatre si elle n'était pas tombée à Cortina d'Ampezzo.

"Je n'ai rien à perdre, rien à défendre", a assuré Lara Gut. Et comme à son habitude, elle a affirmé qu'elle allait se concentrer sur elle-même, pas sur les attentes des autres. "Je vais tout faire pour réaliser une bonne course, et on verra si cela suffit pour une médaille", a-t-elle martelé.

De sérieuses rivales

Ce que Lara Gut ne peut pas influencer, c'est d'abord la météo. Les prévisions sont bonnes pour mardi. Il faudra toutefois se méfier du vent, souvent capricieux sur la Corviglia.

Lara Gut devra aussi se méfier des autres concurrentes. Cet hiver, sa principale rivale se nomme Tina Weirather. Les deux révélations de l'hiver en vitesse, la Slovène Ilka Stuhec et l'Italienne Sofia Goggia, seront aussi à surveiller de près mardi. Attention également à l'Allemande Viktoria Rebensburg, une skieuse toujours capable d'un gros coup.

Comment ne pas citer non plus Lindsey Vonn? Victime d'une fracture du bras en novembre, l'Américaine a déjà renoué avec la victoire, il y a deux semaines en descente à Garmisch."Si je suis venue aux Mondiaux, ce n'est pas pour faire de la figuration. Je veux gagner au moins une médaille", a-t-elle prévenu.

Trois néophytes

Hors Lara Gut et en l'absence de Fabienne Suter, en retrait cet hiver en super-G et uniquement retenue pour la descente à St-Moritz, la Suisse va aligner trois néophytes: Corinne Suter (22 ans), Joana Hählen (25 ans) et Jasmine Flury (23 ans).

ats/alt

Publié Modifié

Shiffrin renonce au super-G et au combiné

L'Américaine Mikaela Shiffrin, reine actuelle du slalom, a annoncé qu'elle renonçait à disputer le Super-G et le combiné des Mondiaux de St-Moritz. Elle veut se consacrer aux épreuves où elle a "le plus de chances de médailles".

"Il est préférable que je me concentre sur l'entraînement et le repos et sur les courses où j'ai le plus de chances de médailles", a déclaré lundi la skieuse de Vail, qui peut viser le titre à la fois en slalom et en géant.

Super-G dames, les dossards (07.02)

1 Curtoni
2 Marsaglia
3 Venier
4 Goggia
5 Weirather
6 Suter
7 Gut
8 Schmidhofer
9 Stuhec
10 Tippler
11 Vonn
12 Miradoli
13 Rebensburg
14 Ross
15 Kling
16 Mowinckel
17 Veith
18 Worley
19 Brignone
20 Hählen
21 Wiles
22 Crawford
23 Weidle
24 Johnson
25 Tviberg
26 Gauthier
27 Gagnon
28 Ledecka
29 Grenier
30 Scheyer
31 Flury
32 Tommy

Swiss-Ski veut protéger ses athlètes

Swiss-Ski a décidé, une fois n'est pas coutume, de ne pas se fixer un objectif de médailles. La raison: protéger ses athlètes.

"Nous sommes en Suisse et la pression est importante pour nos coureurs. Du coup, on a voulu éviter d'en rajouter encore une couche en envisageant un nombre de médailles à gagner", relève Stéphane Cattin, le chef alpin de Swiss-Ski. "Notre rôle est de protéger au maximum nos coureurs", note-t-il.

Selon le Jurassien bernois, le seul devoir des skieurs suisses est de faire de leur mieux. "Quand Lara Gut affirme qu'elle va tout donner, sans penser aux médailles, et qu'elle verra ensuite ce que ça donne, elle a absolument raison. Cette stratégie doit être suivie par tous nos coureurs, car c'est la seule qui permet d'éviter une trop grosse pression", assure-t-il.

Mondiaux de St-Moritz (6-19 février): programme

07.02 Super G D (12h00)
08.02 Super-G M (12h00)

10.02 Combiné D (10h00/13h00)

11.02 Descente M (12h00)
12.02 Descente D (12h00)

13.02 Combiné M (10h00/13h00)

14.02 Team-Event (12h00)

16.02 Géant D (09h45/13h00)
17.02 Géant M (09h45/13h00)

18.02 Slalom D (09h45/13h00)
19.02 Slalom M (09h45/13h00)