Modifié

Mondiaux de St-Moritz: les enjeux du grand rendez-vous de la saison

Lara Gut, Lindsey Vonn et Marcel Hirscher seront sous le feu des projecteurs dans les Grisons. [M.Mueller/M.tacca - Keystone]
Lara Gut, Lindsey Vonn et Marcel Hirscher seront sous le feu des projecteurs dans les Grisons. [M.Mueller/M.tacca - Keystone]
Grand rendez-vous de l'hiver, les Mondiaux de St-Moritz démarrent la semaine prochaine. De Lara Gut à Lindsey Vonn en passant par Beat Feuz et Marcel Hirscher, le point sur les grands enjeux de la quinzaine.

Lara Gut gagnera-t-elle une première médaille d'or ?

C'est la grande question de ces Mondiaux. Et pour cause, la Tessinoise n'a encore jamais été titrée dans des championnats du monde, ni aux JO d'ailleurs. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé: la skieuse de Comano est montée cinq fois sur un podium dans un rendez-vous mondial ou olympique, mais jamais sur la plus haute marche (3x 2e, 2x 3e).

A priori totalement remise de sa chute de Cortina de dimanche dernier, où elle s'en était sortie avec quelques contusions, Lara Gut visera l'or dès sa première sortie à St-Moritz, mardi en super-G dans sa discipline de coeur. Elle figurera aussi ensuite parmi les grandes favorites en descente, combiné et géant.

De quoi ressentir une forte pression ? Pas si l'on croit la principale intéressée qui, comme à son habitude, assure qu'elle va faire fi des attentes. "Disputer des Mondiaux à domicile, ce n'est pas commun. Je m'attends même à quelque chose d'assez fou avec le public suisse. Mais cela ne change rien pour moi. Je vais me contenter de faire ce que je sais faire: skier vite", a-t-elle dit le week-end dernier depuis Cortina.

Beat Feuz sera-t-il le roi de la vitesse ?

Le Bernois se plaît en tout cas sur la piste grisonne. Il l'avait démontré en mars dernier à l'occasion des finales de la Coupe du monde, lorsqu'il avait gagné la descente et le super-G. "Le tracé sera sans doute différent aux Mondiaux, mais c'est avec confiance que je vais retrouver cette piste", avait-il lâché à l'époque.

Un peu en retrait au début de l'hiver, Beat Feuz est monté en puissance ces dernières semaines avec des podiums en super-G à Kitzbühel et en descente à Garmisch (2x 3e). En descente à Kitzbühel, c'est même la victoire qu'il était en train de jouer avant de chuter dans la traverse finale de la Streif. "Je suis prêt pour les Mondiaux", a répété ces derniers jours l'Emmentalois, lui qui fêtera ses 30 ans le 11 février, date de la descente masculine.

Wendy Holdener peut-elle battre Mikaela Shiffrin ?

La Schwytzoise se voit proposer l'un des plus beaux défis des Mondiaux: déboulonner la reine du slalom. Car Mikaela Shiffrin a beau n'avoir que 21 ans, elle est déjà double championne du monde du slalom, sans parler de son sacre olympique et de ses trois globes de la spécialité.

Cet hiver, le prodige de Vail domine toujours le slalom, mais ses concurrentes ne sont plus très loin, à l'image notamment de Wendy Holdener. La skieuse d'Unteriberg a terminé sur le podium lors de six des sept slaloms de l'hiver, mais jamais sur la plus haute marche. Y parviendra-t-elle à St-Moritz pour le slalom le plus important de la saison ? Tout est possible pour une Schwytzoise qui n'a peur de rien, et qui sera aussi candidate aux médailles en combiné et dans la compétition par équipes (Team Event).

ats/adav

Publié Modifié

Lindsey Vonn va-t-elle ajouter une ligne à sa légende ?

Plateau tibial fracturé en février 2016 puis bras cassé en novembre, l'Américaine a réussi une première prouesse en revenant à temps pour les Mondiaux, et même en regoûtant déjà à la victoire le 21 janvier à Garmisch.

Mais cela n'est évidemment pas suffisant pour la meilleure skieuse de l'histoire, bien décidée à se couvrir d'or à St-Moritz, quitte à remettre sa santé en danger. "Le risque de me casser une nouvelle fois le bras sur une chute est important. Mais je suis prête à le prendre, et je ne doute absolument pas de mon choix", a-t-elle assuré en début de semaine dans une interview à Sport-Bild.

Marcel Hirscher va-t-il gagner ses duels ?

Si la hiérarchie est floue cet hiver en vitesse masculine, en raison notamment de l'absence d'Aksel Lund Svindal, la donne est claire en technique, où il est question de duels: Marcel Hirscher contre Henrik Kristoffersen en slalom, Marcel Hirscher contre Alexis Pinturault en géant. Des duels qui, ces derniers mois, ont davantage souri au Norvégien et au Français, tandis que l'Autrichien devait régulièrement se contenter du rôle de dauphin.

En sera-t-il de même à St-Moritz ? Impossible de le savoir, tant ses trois hommes sont proches les uns des autres. Une chose est sûre néanmoins: Marcel Hirscher compte déjà deux titres de champion du monde à son palmarès, alors que ses deux cadets n'ont jamais été sacrés.

Qui va créer la surprise ?

Qui dit championnats du monde, dit généralement surprises. Reste à savoir qui parviendra à déjouer les pronostics dans les Grisons. Côté suisse, et romand plus particulièrement, il n'est pas interdit de rêver à un exploit de Daniel Yule, Justin Murisier, Luca Aerni, Loïc et Mélanie Meillard voire Camille Rast. Autant de jeunes Valaisans qui ont déjà réussi de jolis coups en Coupe du monde, et qui vont tenter de réussir LA course de leur vie à St-Moritz.

Faut-il craindre la météo ?
Sans être étincelantes, les prévisions météo sont plutôt correctes pour la première semaine de compétition. Il faudra toutefois se méfier du vent, un danger récurrent à St-Moritz, sur une piste qui part de haut (2840 m pour la descente) et qui n'est pas protégée par les arbres.

Mondiaux de St-Moritz (6-19 février): programme

07.02 Super G D (12h00)
08.02 Super-G M (12h00)

10.02 Combiné D (10h00/13h00)

11.02 Descente M (12h00)
12.02 Descente D (12h00)

13.02 Combiné M (10h00/13h00)

14.02 Team-Event (12h00)

16.02 Géant D (09h45/13h00)
17.02 Géant M (09h45/13h00)

18.02 Slalom D (09h45/13h00)
19.02 Slalom M (09h45/13h00)