Modifié

Fond: Cologna face à un grand défi

En bon supporter du HC Davos, Cologna a assisté à un match de la Coupe Spengler dimanche. [Pascal Muller - Keystone]
En bon supporter du HC Davos, Cologna a assisté à un match de la Coupe Spengler dimanche. [Pascal Muller - Keystone]
Pour la première fois en 10 éditions, le Tour de Ski s'élancera de Suisse, vendredi à Lenzerheide, théâtre de trois étapes. Et pour une des rares fois, Dario Cologna ne peut pas être désigné comme favori. Le Grison vaut cependant bien mieux que sa 14e place actuelle au général de la Coupe du monde, et il entend bien le démontrer.

Cologna - un seul podium en huit courses cette saison - devra en tout cas sensiblement hausser le niveau pour rivaliser avec "l'ogre" du circuit, Martin Johnsrud Sundby. Le Viking de 31 ans a remporté toutes les courses de distance au programme depuis novembre.

Statut à défendre

En tous les cas. depuis 2009, et nonobstant son absence en 2014 (convalescence), le triple champion olympique du Val Müstair ne s'est jamais classé au-delà de la 5e place dans cette compétition. Le Tour, avec sa multiplication des étapes dans un court intervalle de temps (huit en dix jours cette année, pour un total de 106 km), favorise un coureur de sa trempe, doté de grandes facultés de récupération. "Ma 4e place à Dobbiaco (réd: en 15km style classique) m'a fait du bien. Cela prend la bonne direction", estime Cologna, triple lauréat de la Coupe du monde.

si/tai

Publié Modifié

Quatorze Suisses au départ

Quatorze Suisses seront au départ du prologue, un sprint en skating, vendredi. Parmi eux, le Vaudois Jovian Hediger disposera de très bonnes cartes, après sa récente 4e place à Dobbiaco en sprint libre. Mais les seuls à jouer le classement général seront Dario Cologna, Toni Livers, Curdin Perl et Jonas Baumann.

Les organisateurs de Lenzerheide disposent d'un budget de 1,3 million de francs. Pour les trois étapes (prologue, course de distance le samedi et poursuite dominicale), il attendent 25'000 spectateurs.

Chez les femmes, Therese Johaug fait figure de grandissime favorite, elle qui compte déjà six victoires cet hiver. La dynamique Norvégienne n'a pas son pareil pour faire exploser les pelotons sur tous les terrains, ou presque. La Bernoise Nathalie von Siebenthal, 17e l'an dernier, visera un nouveau classement dans les 20 premières.

10e Tour de Ski

Distance totale de 106 km pour les hommes et 65 km pour les femmes.

1re étape, vendredi 1er janvier à Lenzerheide: sprints en skating messieurs et dames.
2e étape, 2 janvier à Lenzerheide: 30 km en style classique messieurs (départ en ligne) et 15 km en classique dames (départ en ligne).
3e étape, 3 janvier à Lenzerheide: 10 km en skating messieurs (poursuite) et 5 km en skating dames (poursuite).
4 étape, 5 janvier à Oberstdorf (Allemagne): sprints en classique messieurs et dames.
5e étape, 6 janvier à Oberstdorf: 15 km en classique messieurs (départ en ligne) et 10 km en classique dames (départ en ligne).
6e étape, 8 janvier à Dobbiaco/Toblach (Italie): 10 km en skating messieurs et 5 km en skating dames.
7e étape, 9 janvier à Val di Fiemme (Italie): 15 km en classique messieurs (départ en ligne) et 10 km en classique dames (départ en ligne).
8e étape, 10e janvier à Val di Fiemme: 9 km en skating messieurs et dames (poursuite, montée vers l'Alpe Cermis).

Cologna grimpe à 21 succès

En outre, Dario Cologna est un des grands bénéficiaires du nouveau règlement de la FIS, qui a changé le mode du calcul des victoires de Coupe du monde pour plus de clarté avant le Tour de Ski. Désormais, et avec effet rétroactif, les victoires d'étapes dans un Tour comptent comme des succès à part entière. Du coup, Cologna affiche 21 victoires de Coupe du monde à son palmarès. Auparavant, sa fiche de statistiques faisait état de 12 succès "seulement".

A ses 21 succès individuels de Coupe du monde s'ajoutent en outre une victoire avec le relais suisse en décembre 2010 à La Clusaz, plus bien sûr trois titres olympiques, un titre mondial et trois globes de cristal du général. Mais une lacune apparaît toujours: l'absence de succès sur sol suisse. Sera-ce pour Lenzerheide, ce week-end?