Modifié

Ski: Svindal va se tester moins de 5 mois après une rupture du tendon d'Achille

Le Norvégien de 32 ans revient de loin. [Dominic Ebenbichler - Reuters]
Le Norvégien de 32 ans revient de loin. [Dominic Ebenbichler - Reuters]
Le Norvégien Aksel Lund Svindal va participer mardi à la première descente d'entraînement des Mondiaux de Vail Beaver Creek, moins de 5 mois après une rupture du tendon d'Achille du pied gauche.

"Je vais faire l'entraînement et on verra ce qu'il est possible de faire. J'espère pouvoir faire quelques courses,", a déclaré le double vainqueur du grand globe (2007, 2009), tout sourire. "Je ne prends aucun risque, je n'ai plus aucune douleur. Le seul risque que je prends, c'est d'être mauvais", a-t-il plaisanté. Svindal (32 ans) s'est blessé le 19 octobre peu avant le coup d'envoi de la saison 2014-15 alors qu'il s'amusait avec un ballon de foot avec ses coéquipiers de l'équipe de Norvège.

 "Les médecins m'ont dit à l'époque que je ne pourrais pas skier de l'hiver. J'aime bien prouver aux gens qu'ils ont tort, c'était mon moteur. Mais j'ai eu de la chance, car ma convalescence s'est très bien passée et j'étais toujours en avance sur le calendrier", a rappelé le triple médaillé des Jeux de Vancouver en 2010.

afp/bao

Publié Modifié

Svindal: "Je n'ai aucune idée si je vais être rapide ou lent"

Svindal a repris l'entraînement la semaine dernière à Aspen, dans le Colorado, aux côtés de son compatriote Kjetil Jansrud, nouvelle terreur des épreuves de vitesse avec cinq succès en super-G et descente cet hiver.

"J'ai un peu skié avec lui, on a fait une ou deux manches où je n'étais pas trop loin de lui, mais c'était un tracé court et les conditions n'étaient pas très bonne", a reconnu le skieur aux 25 victoires en Coupe du monde. "Je n'ai aucune idée si je vais être rapide ou lent. Je ferais confiance à mon instinct pour décider de participer ou non au super-G" de mercredi, a-t-il conclu.