Modifié

Ski: Gross vainqueur surprise, les Suisses loin du compte

Stefano Gross n'avait encore jamais connu les joies de la victoire. [Pier Marco Tacca - Keystone]
Stefano Gross n'avait encore jamais connu les joies de la victoire. [Pier Marco Tacca - Keystone]
On attendait un succès de Marcel Hirscher, Felix Neureuther ou encore Fritz Dopfer, mais Stefano Gross a déjoué les pronostics en remportant le slalom d'Adelboden, au terme d'un final haletant. Les Suisses, eux, ont dû se contenter du 19e rang de Luca Aerni.

Il s'en est fallu de peu pour que Gross (28 ans) soit privé de sa 1ère victoire en Coupe du monde. Cinquième au terme de la manche initiale, qui s'est disputée dans des conditions difficiles en raison des chutes de neige, l'Italien a devancé de... 0"02 Fritz Dopfer et de 0"03 Marcel Hirscher.

"C'est une grande émotion pour moi de gagner ce 1er succès en Coupe du monde, après lequel je courais depuis longtemps", a confié Gross, 4e du slalom des derniers Jeux olympiques de Sotchi.

Et une belle cloche pour Stefano Gross! [EQ]Et une belle cloche pour Stefano Gross! [EQ]Un an de disette qui prend fin

Le Transalpin avait déjà connu les joies du podium à Adelboden en 2012 (3e). S'en étaient suivis 2 autres podiums à Schladming et à Bansko, puis, plus rien, jusqu'au slalom de la Chuenisbärgli.

"Après un an sans podium, je suis soulagé de retrouver les premières places", a avoué le natif de Bolzano. Gross devient également le 2e Italien, après Giorgio Rocca en 2006, à fêter un podium en slalom dans l'Oberland bernois.

Le vainqueur du jour a surtout réalisé l'exploit de stopper la série de Marcel Hirscher, qui avait remporté les 3 derniers slaloms à Adelboden. L'Autrichien, victorieux hier du géant, devra donc patienter avant d'atteindre le record de 6 succès sur cette piste.

Week-end parfait pour Hirscher

Interrogé sur sa 3e place, Hirscher a estimé que c'était un "très bon résultat". "Ce n'est pas toujours facile de voir que tu n'es qu'à 0"03 du leader, quand tu franchis la ligne d'arrivée, mais je suis content", a-t-il déclaré.

Marcel Hirscher n'a pas réussi à aligner un 4e succès de rang en slalom à Adelboden. [Keystone]Marcel Hirscher n'a pas réussi à aligner un 4e succès de rang en slalom à Adelboden. [Keystone]A l'image de Stefano Gross et Fritz Dopfer, le Salzbourgeois n'a pas semblé gêné par les chutes de neige lors de la 1ère manche: "C'était très difficile, surtout dans le mur final. Mais c'était la même chose pour tout le monde! Pour moi, ça n'a pas posé de problème."

Grâce à ce podium, Hirscher prend la tête du classement du slalom au dépens de Felix Neureuther. En ajoutant son succès de la veille, le week-end a donc été "parfait" pour l'Autrichien.

Deux centièmes fatals à Dopfer

Fritz Dopfer, lui, aussi peut être satisfait de son week-end, au contraire de son compatriote Felix Neureuther, éliminé lors du tracé initial du slalom.

L'Allemand, 4e du géant, a signé le meilleur temps de la première manche. "C'était une nouvelle expérience pour moi de partir en dernier sur le 2e tracé. J'ai essayé de skier le mieux possible. Il m'a juste manqué quelques centièmes pour arracher la victoire".

Les 10'000 spectateurs ont cru jusqu'au dernier moment que Dopfer allait s'imposer, lui qui était encore en avance au dernier chrono intermédiaire: "Je ne savais pas que j'avais autant d'avance. J'étais concentré sur ma course. J'ai tout essayé, ça n'a pas suffi."   

Aerni sauve l'honneur suisse

Côté suisse, comme les géantistes samedi, les slalomeurs n'ont pas brillé sur la Chuenisbärgli. Sur les 8 Helvètes engagés au départ, seul Luca Aerni a réussi à se hisser en 2e manche.

Le Valaisan, qui avait dû soigner une hernie discale cet été, a décroché un 19e rang, sa meilleure performance de la saison. "Cette 2e manche m'a rassuré sur mon état de forme. Je me suis senti bien", a-t-il expliqué. "Dans le dernier mur, j'ai retrouvé mes sensations."

Luca Aerni a retrouvé ses sensations sur la Chuenisbärgli. [Keystone]Luca Aerni a retrouvé ses sensations sur la Chuenisbärgli. [Keystone]Et d'ajouter: "C'est de bon augure pour le mois de slalom qui m'attend." A l'image des autres Suisses, Aerni devra en tout cas gagner en "constance", comme il le dit, lors de ces prochaines semaines, s'il veut viser plus haut.

Une course à oublier pour Yule

Si Luca Aerni avait le sourire dans l'aire d'arrivée, Daniel Yule, lui, n'arrivait pas à cacher sa déception. Meilleure chance helvétique, le Valaisan a commis une grosse faute après quelques secondes de course, avant d'être finalement éliminé sur le 1er parcours.

"Aujourd’hui, je me suis planté! J'ai commis une faute bête, cela arrive. Bien sûr, c’est dommage de vivre cela à Adelboden devant le public suisse", regrettait Yule, avant de souligner à juste titre que son "début de saison n'est pas manqué pour autant."

Yule aura l'occasion de se reprendre dès le week-end prochain à Wengen. En espérant que ces courses souriront davantage aux Suisses qu'Adelboden.

Adelboden, Jennifer Blanchard - @jenni_blanchard

Publié Modifié

Un suspense apprécié par Hirscher