Modifié

Ski: les Suisses "sur le bon chemin, mais pas encore au sommet"

Grâce à son 9e rang à Alta Badia, Gino Caviezel est qualifié pour les Mondiaux de Vail. [Marco Trovati - Keystone]
Grâce à son 9e rang à Alta Badia, Gino Caviezel est qualifié pour les Mondiaux de Vail. [Marco Trovati - Keystone]
Sept ans! Cela fait sept ans que la Suisse n'a plus fêté un succès en géant à Adelboden. A l'époque, en 2008, Marc Berthod avait triomphé devant Daniel Albrecht. Depuis, les Helvètes peinent à dompter la redoutable Chuenisbärgli.

Ces dernières années, Adelboden a tourné à la soupe à la grimace pour les skieurs à croix blanche. Aucun d'entre eux n'a réussi à s'immiscer dans le top-10 du géant oberlandais depuis 2011 et la 7e place de Berthod.

Pire, en 2014, avec l'unique 20e rang de Carlo Janka, les Helvètes ont obtenu un de leurs plus mauvais résultats à Adelboden. Des résultats qui font pâle figure à côté des 2 Carlo Janka avait évité à la Suisse un zéro pointé en 2014. [Peter Schneider - Keystone]Carlo Janka avait évité à la Suisse un zéro pointé en 2014. [Peter Schneider - Keystone]succès suisses en 3 ans chez le voisin du Lauberhorn...

"Capable de faire des bons temps"

Au vu de l'embellie entrevue cette saison, les jeunes Suisses ne devraient toutefois pas connaître trop de difficultés à réaliser une meilleure performance ce week-end dans l'Oberland bernois.

Gino Caviezel et Carlo Janka ont tous deux décroché un top-10 en géant cette saison, tandis que Manuel Pleisch, Elia Zurbriggen et Justin Murisier ont amélioré leur meilleur classement dans la discipline cet hiver.

"On est sur le bon chemin, mais pas encore au sommet, explique Jörg Roten, entraîneur du groupe des géantistes. On a montré qu'on était capable de faire des bons temps, notamment en 2e manche. Mais pour se placer tout devant, il faudrait avoir des meilleurs dossards."

Caviezel en pleine progression

Gino Caviezel s'élancera lui avec le numéro 22 sur la Chuenisbärgli. Le Grison (22 ans), qui s'est classé 11e à Are et 9e à Alta Badia, constitue l'une des bonnes surprises de la saison.

Jörg Roten croit au potentiel des géantistes suisses. [Peter Schneider - Keystone]Jörg Roten croit au potentiel des géantistes suisses. [Peter Schneider - Keystone]"Je me suis beaucoup entraîné cet été. Je voulais gagner en constance et il me semble, que j'ai réussi", confie Caviezel. "On a toujours su qu'il pouvait skier vite, renchérit Jörg Roten. Il a travaillé dur et ses bons résultats lui ont sans doute provoqué un déclic."

Mais pas question de s'enflammer pour autant. "Je progresse pas à pas. A Adelboden, je veux faire une bonne 1ère manche et attaquer dans la seconde. Avec une place dans les 15, je serai content", lâche l'espoir grison.

"Il faut prendre des risques"

Jörg Roten ne vise pas non plus la lune pour ses protégés à Adelboden: "Je veux qu’ils skient proprement techniquement et qu’ils prennent des risques! J'aimerais que les 6, qui ont marqué des points jusqu'ici, rentrent dans les 30."

Des risques, Justin Murisier va en prendre à ne pas en douter. "C’est une piste que j’adore. Il y a des pentes raides, des dévers, des changements de rythme... On doit mettre beaucoup d’engagement", raconte le Valaisan, qui devra se classer dans le top-15 pour valider son ticket pour les Mondiaux.

Murisier signera-t-il une belle perf' sur la Chuenisbärgli qu'il affectionne? [Pranter - EQ]Murisier signera-t-il une belle perf' sur la Chuenisbärgli qu'il affectionne? [Pranter - EQ]"Je ne dis pas que je vais claquer un gros résultat demain, mais je l’espère quand même dans un coin de ma tête", ajoute-t-il, sourire aux lèvres.  

St-Moritz 2017 en ligne de mire

Après une belle 12e place en géant à Sölden, le meilleur résultat de sa carrière dans cette discipline, Murisier (23 ans) a calé par la suite.

"A Are, je suis éliminé en seconde manche après un bon premier tracé. A Alta Badia, je signe 2 bons temps intermédiaires avant de sortir", regrette le Bagnard. A l'image de ses jeunes camarades, Murisier doit désormais faire davantage preuve de régularité.

Adelboden devra ainsi sans doute encore attendre, avant de voir un Helvète triompher. Mais l'objectif réside ailleurs pour Jörg Roten. "Le but est d'avoir une équipe capable de jouer le podium aux Mondiaux de Saint-Moritz". Le rendez-vous est donc pris pour 2017.

Adelboden, Jennifer Blanchard - @jenni_blanchard

Publié Modifié

Baptême du feu pour Meillard et Genoud

Les deux espoirs suisses Loïc Meillard (18 ans) et Amaury Genoud (21 ans) feront leurs premiers pas en Coupe du monde, samedi, lors du géant sur la Chuenisbärgli.

"Il y a 4 ans, j'étais venu voir la course. Je m'étais dit que j'aimerais bien y participer. Maintenant, j'y suis, c'est génial!", déclare, ravi, Amaury Genoud. "Je vais donner tout ce que j'ai. De toute façon, je n'ai rien à perdre", assure le Valaisan.

"Adelboden, c'est un mythe, C'est fantastique de pouvoir courir ici", abonde Loïc Meillard. Le Neuchâtelois espère "se faire plaisir", mais qui sait, une surprise n'est pas interdite...