Modifié

King Küng dompte la descente du Lauberhorn!

Patrick Küng devient le 10e Suisse à s'imposer sur la mythique piste du Lauberhorn. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Patrick Küng devient le 10e Suisse à s'imposer sur la mythique piste du Lauberhorn. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Magnifique Patrick Küng! Vainqueur du super-G de Beaver Creek le 7 décembre dernier, le Glaronais a remis ça lors de la descente de Wengen. Le no 1 suisse de la vitesse a dompté une piste du Lauberhorn largement raccourcie en raison de violentes rafales de vent. Il s'agit de la 4e victoire helvétique sur les 6 dernières éditions, après Défago (2009), Janka (2010) et Feuz (2012).
A l'aise dans les épreuves de vitesse, Küng avait terminé 4e et 5e des entraînements. [Peter Schneider - Keystone]
A l'aise dans les épreuves de vitesse, Küng avait terminé 4e et 5e des entraînements. [Peter Schneider - Keystone]

Vainqueur en décembre du super-G de Beaver Creek (USA) - qui était jusqu'ici son seul succès sur le circuit -, Küng s'est établi cet hiver parmi les ténors de la vitesse. Et c'est ce qu'il a brillamment prouvé en devenant le dixième Suisse à s'imposer en descente à Wengen depuis l'introduction de la Coupe du monde en 1967.

Course amputée de sa "Tête" & sa "Bosse"

Réduite de plus d'un tiers, la descente a été plus courte que celle du super-combiné. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Réduite de plus d'un tiers, la descente a été plus courte que celle du super-combiné. [Jean-Christophe Bott - Keystone]

Même si la victoire de Küng ne se discute pas, cette édition 2014 du Lauberhorn n'a pas eu la même saveur que d'habitude. En cause, un vent violent qui a contraint les organisateurs à abaisser le départ, amputant ainsi le parcours de deux sauts emblématiques, la "Tête de chien" et la "Bosse à Minsch". Du coup, la descente la plus longue du circuit (4,4 km), qui se boucle généralement en environ 2'30, n'a duré cette année que 1'32''66 pour son vainqueur.

Depuis que Wengen est au programme de la Coupe du monde, sa descente n'avait jamais été aussi courte. Jusqu'ici, c'est l'édition 1998 qui avait été la plus "tronquée", avec un départ donné au-dessus de la "Tête de chien" et une victoire d'Hermann Maier en 1'44''89.

si/baru

A lire aussi: Le Lauberhorn appartient à Patrick Küng, aux Suisses

Publié Modifié

Wengen, descente messieurs (18.01)

1. Patrick Küng SUI 1'32"66
2. Hannes Reichelt AUT + 0"06
3. Aksel Lund Svindal NOR 0"07
10. Didier Défago SUI 0"74
. Beat Feuz SUI 0"74
27. Sandro Viletta SUI 1"37


Classement général (18.01)
1. Aksel Lund Svindal NOR 757
2. Marcel Hirscher AUT 675
3. Ted Ligety USA 433
6. Patrick Küng SUI 366
19. Carlo Janka SUI 214
27. Didier Défago SUI 178
40. Beat Feuz SUI 124
54. Sandro Viletta SUI 70
72. Luca Aerni SUI 34
75. Markus Vogel SUI 31

Les dix Suisses sacrés au Lauberhorn

2014 - Patrick Küng
2012 - Beat Feuz
2010 - Carlo Janka
2009 - Didier Défago
2003 - Bruno Kernen
1994 - William Besse
1992 - Franz Heinzer
1981 - Toni Bürgler
1980 - Peter Müller
1974 - Roland Collombin