Modifié

Début de l'opération rachat pour les skieurs suisses

En cette saison olympique, Didier Défago et ses compères se doivent de remonter la pente. [Keystone]
En cette saison olympique, Didier Défago et ses compères se doivent de remonter la pente. [Keystone]
La Coupe du monde masculine attaque cette semaine sa tournée nord-américaine, d'abord à Lake Louise (Can) puis à Beaver Creek (USA). L'occasion pour l'équipe de Suisse masculine de véritablement lancer sa saison, après deux sorties très mitigées à Sölden et Levi dans les disciplines techniques.

Place désormais à la vitesse, où les descendeurs et super-géantistes helvétiques devraient logiquement se montrer un peu plus à l'aise. Il ne faut toutefois pas s'attendre à des miracles. Et au regard des déboires vécus l'hiver dernier, des places régulières dans le top-10 suffiraient au bonheur de Didier Défago et Patrick Küng, les deux leaders suisses.

Un Beat Feuz très attendu

Quel sera le niveau de Beat Feuz après cette si longue absence? [Johann Goedel - Keystone]Quel sera le niveau de Beat Feuz après cette si longue absence? [Johann Goedel - Keystone]Silvan Zurbriggen, qui a tenté le pari de changer de matériel cet été, essaiera aussi de se rapprocher gentiment de l'élite. Tout comme Carlo Janka, qui pourra de toute façon difficilement tomber plus bas que la saison passée.

Quant à Beat Feuz, il s'alignera mercredi pour le premier entraînement, lui qui est absent du circuit depuis mars 2012 en raison d'une grave infection au genou gauche. Et si cela se passe bien, le Bernois devrait également participer aux courses du week-end à Lake Louise, puis la semaine prochaine à Beaver Creek. Une simple participation qui serait déjà un grand succès pour l'Emmentalois, dont beaucoup disaient qu'il était perdu pour le ski de compétition après ses déboires physiques de l'an dernier.

Aksel Svindal semble à nouveau très affûté

Aksel Lund Svindal a démontré à Sölden qu'il était déjà d'attaque. [Hans Klaus Techt - Keystone]Aksel Lund Svindal a démontré à Sölden qu'il était déjà d'attaque. [Hans Klaus Techt - Keystone]Tandis que les Suisses essaieront de retrouver les sommets, Aksel Lund Svindal tentera, lui, d'y rester. Tenant du titre des Globes de descente et super-G, le Norvégien retrouve en Amérique du Nord l'un de ses plus sûrs bastions, comme en témoignent ses deux victoires (à Lake Louise) et deux 2es places (à Beaver Creek) en 2012.

Déjà à l'aise en ouverture de saison à Sölden en géant dans sa "moins bonne" discipline (4e), Svindal semble à nouveau très affûté cet hiver. Ses principaux rivaux pour ces deux prochaines semaines sont à chercher du côté de l'Italie (Dominik Paris, Christof Innerhofer notamment), de l'Autriche (Klaus Kröll, Hannes Reichelt) ou de la France (Adrien Théaux).

Il sera également intéressant d'assister au retour de Bode Miller sur ses terres. Pour son come-back à Sölden après 20 mois d'absence, l'Américain n'avait pas démérité (19e). Mais c'est dans les disciplines de vitesse qu'il sera le plus attendu, d'autant plus à Lake Louise et Beaver Creek, où il a accumulé six victoires durant sa longue carrière.

si/dbu

Publié Modifié

Coupe du monde, tournée US masculine

LAKE LOUISE (Can)

Mercredi 27 - vendredi 29 novembre:
entraînements en vue de la descente
Samedi 30 novembre: descente
Dimanche 1er décembre: super-G

BEAVER CREEK (USA)

Mardi 3 - jeudi 5 décembre:
entraînements en vue de la descente
Vendredi 6 décembre: super-G
Samedi 7 décembre: descente
Dimanche 8 décembre: géant