Modifié

Ski alpin: Carlo Janka: "Le retrait était un pas logique"

Carlo Janka aura connu une carrière exceptionnelle avec de nombreux exploits qui resteront dans l'histoire du ski helvétique. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Carlo Janka aura connu une carrière exceptionnelle avec de nombreux exploits qui resteront dans l'histoire du ski helvétique. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Carlo Janka a annoncé son retrait de la compétition après les courses de Wengen. Le Grison de bientôt 36 ans s'est expliqué devant la presse sur les raisons de son retrait. "La différence entre ce que la tête voudrait et ce que le corps peut encore offrir est simplement trop grande".

Médaillé d'or en géant lors des JO en 2010, Carlo Janka évoque une décision réfléchie et surtout logique."Ce n'était pas une décision soudaine, mais elle se dessinait toujours plus. Depuis mon ligament croisé déchiré (réd: en automne 2017), cela devenait plus difficile année après année. Les facteurs dérangeants prenaient le dessus. C'est pourquoi j'ai dû renoncer à plusieurs disciplines. A la fin, il ne m'en restait qu'une: la descente."

Pour autant, Janka ne voit pas cette retraite comme un poids. "Pas trop. En tout cas pas jusqu'à maintenant. Des paramètres ne se sont pas développés dans la direction souhaitée ces derniers temps. J'avais perdu un peu la foi de pouvoir m'améliorer l'été dernier. C'est pourquoi le retrait est le pas logique."

Wengen pour finir en beauté

S'il ne prendra sa retraite officiellement qu'en fin de saison, les 2 courses à Wengen semblent être ses derniers moments sur les lattes."Mon sentiment me dit que je ne suis plus concurrentiel sauf peut-être à Wengen. Sur le Lauberhorn, ça peut encore marcher comme dans le passé. J'espère pouvoir encore disputer 2 belles courses. La piste et le temps sont parfaits."

Même en évoquant une potentielle qualification pour les JO de Pékin, "Iceman" ne s'y projette pas."Même si je devais gagner les trois prochaines courses ici en y incluant le slalom, cela ne changerait rien pour moi. Je ne peux régater sur le plan sportif qu'ici à Wengen. La différence entre ce que la tête voudrait et ce que le corps peut encore offrir est simplement trop grande."

Un bilan, un 2e enfant et la suite

Au moment du bilan, le Grison laisse transparaître une certaine satisfaction."Je suis très satisfait dans les grandes lignes. Je suis particulièrement heureux naturellement d'avoir pu aligner 3, 4 super saisons au début de ma carrière. Ensuite, ce fut plus des hauts et des bas, mais cela fait partie d'une carrière. J'ai toujours tout essayé et donné, c'est pourquoi ça marche comme ça pour moi."

La suite? Avec l'arrivée d'un 2e enfant, Carlo Janka l'aborde avec certitude côté familial."La planification familiale est ainsi faite que cela ne sera pas ennuyeux (rires)."  Concernant le reste, le doute plane encore. "Mais sérieusement: je ne sais pas encore où va me mener mon chemin. Ce n'est pas facile de trouver quelque chose qui fasse autant plaisir que le ski." 

ats/mdela

A lire aussi: Légende du ski suisse, Carlo Janka décide de ranger ses lattes

Marco Odermatt, incroyable, plane sur le Lauberhorn

Publié Modifié

Carlo Janka, en bref

Né le: 15.10.86
Taille/poids: 1m85/88 kg
Club: Obersaxen

Principaux succès:
JO 2010: or en géant

Mondiaux 2009: or en géant, bronze en descente

Coupe du monde: 11 victoires (4 géants, 3 descentes, 3 combinés, 1 super-G), 28 podiums

2009/2010: vainqueur du classement général de la Coupe du monde

2008/2009: vainqueur de la Coupe du monde de combiné