Publié

Ski alpin: "Le géant qui nous booste le plus" dixit Justin Murisier

Justin Murisier se réjouit du retour du public. [Peter Schneider - Keystone]
Justin Murisier se réjouit du retour du public. [Peter Schneider - Keystone]
Le Cirque blanc fait halte ce week-end à Adelboden avec au programme un géant et un slalom. Si la précédente édition s’était tenue à huis clos, il en sera tout autre cette année avec le retour du public au pied de la mythique piste du Chuenisbärgli.

Adelboden sans public, ce n’est pas vraiment Adelboden. Chaque année, ils sont des milliers à déferler dans la station bernoise pour vibrer aux exploits de leurs champions et notamment des Suisses. Alors forcément, le retour du public après une édition 2021 moribonde fait le bonheur des athlètes à l’instar de Justin Murisier.

"Jusqu’à mi-décembre on n’avait aucun doute qu’il y aurait du public, a expliqué le Valaisan lors d’un point presse. Mais à la fin de l’année, on a commencé à sentir la pression, on était quasi sûr qu’il n’y aurait pas de spectateurs. C’est un peu une délivrance pour les skieurs et les organisateurs. Adelboden sans public, c’est mort de chez mort".

Porté par le public et devant son fan’s club, Murisier espère bien faire des étincelles dans la Mecque du géant. "C’est la course reine de la saison, un mythe. C’est celle qui nous booste le plus", confirme-t-il. "C’est en Suisse, à la maison, on a à cœur de bien faire. Mais une fois qu’on est dans le portillon, c’est une Coupe du monde comme une autre".

Il a moyen d’aller chercher un résultat tout devant

Justin Murisier espère briller en géant. [EPA/Luciano Solero - Keystone]
Justin Murisier

Mais la Chuenisbärgli, avec ses dévers et son mur final à 60%, est exigeante et ne pardonne aucune erreur. "Ca se joue à des détails, cela peut tourner à mon avantage ou pas. Il y a beaucoup de petits passages très techniques. Avec mon expérience, je sais comment skier certains passages mais il y en a quelques uns où je dois encore apprendre. Le but est d’aller chercher le meilleur résultat possible. L'année passée, j’ai fait 5e et 10e. Cette année, je suis en plein confiance, le matériel fonctionne bien, je sors de deux bonnes courses à Alta Badia. Je pense qu’il y a moyen d’aller chercher un résultat tout devant."

Et quel plus beau cadeau d’anniversaire que de monter sur son 2e podium en géant, la veille de souffler ses 30 bougies? Réponse samedi dès 10h30 sur RTS 2 si la météo ne vient pas gâcher la fête...

Floriane Galaud

Publié
Classement de la spécialité - Géant Points
1. Marco Odermatt 720
2. Henrik Kristoffersen 453
3. Manuel Feller 326
4. Lucas Braathen 308
5. Alexis Pinturault 300
8. Loïc Meillard 252
9. Justin Murisier 246
10. Gino Caviezel 216
30. Daniele Sette 32
32. Thomas Tumler 27
46. Cédric Noger 9
Coupe du monde - Général Points
1. Marco Odermatt 1639
2. Aleksander Kilde 1172
3. Henrik Kristoffersen 954
4. Matthias Mayer 880
5. Vincent Kriechmayr 840
6. Beat Feuz 820
11. Loïc Meillard 578
13. Niels Hintermann 492
16. Gino Caviezel 366
17. Justin Murisier 360
24. Daniel Yule 283
29. Stefan Rogentin 265
64. Luca Aerni 125
66. Ramon Zenhäusern 118
81. Urs Kryenbuehl 71
82. Marc Rochat 70
89. Tanguy Nef 62
99. Gilles Roulin 42
104. Thomas Tumler 40
108. Daniele Sette 35
114. Ralph Weber 25
116. Carlo Janka 24
120. Yannick Chabloz 20
123. Cédric Noger 18
125. Reto Schmidiger 16
126. Fadri Janutin 14
134. Sandro Simonet 10
144. Lars Rösti 7
150. Alexis Monney 5
158. Nils Mani 0
Josua Mettler 0