Modifié

Cologna souffre d'une déchirure musculaire

Une pause forcée de six semaines pour Dario Cologna. [Keystone]
Une pause forcée de six semaines pour Dario Cologna. [Keystone]
Dario Cologna est contraint de stopper sa préparation. Le vainqueur grison de la dernière Coupe du monde souffre d'une déchirure musculaire à une cuisse et pourrait manquer les premières épreuves de la saison.

Dario Cologna a été victime d'une déchirure musculaire à la
cuisse droite lors d'un entraînement à Andermatt. Le Grison,
vainqueur l'hiver dernier du classement général de la Coupe du
monde, ne sera pas opéré mais devra observer une pause de six
semaines.

Le fondeur de 23 ans commencera la physiothérapie dès lundi, puis
suivra le plus tôt possible un entraînement spécial à Macolin. Si
le processus de guérison se déroule comme prévu, Cologna reprendra
l'entraînement normal deux bonnes semaines avant le début de la
Coupe du monde, un 15 km libre à Beitostölen/NOR le 21
novembre.

Les JO plutôt que le classement général

Selon son entraîneur Markus Cramer, cette course et les
suivantes à Kuusamo (28/29 novembre) et Düsseldorf (5/6 décembre)
sont incertaines pour Cologna. "Dorénavant, le but n'est plus
de viser le classement général de la Coupe du monde, mais de lui
laisser suffisamment de temps pour arriver en forme aux JO de
Vancouver",
a commenté Cramer.

si/ggol

Publié Modifié

Saut à skis: système de cotation repoussé

Le nouveau système de cotation des concours, destiné à prendre en compte les conditions météorologiques et notamment le vent, sera au plus tôt adopté l'hiver prochain, a annoncé la FIS. Cette dernière estime que le nombre de tests effectués est insuffisant.

"Tout changement permanent du règlement exige plus de tests et ne s'appliquera pas avant la saison 2010-11", a indiqué la FIS en marge des réunions préparatoires à la saison 2009-10. Le nouveau système de cotation a été testé durant les Grands Prix, le circuit estival disputé sur des tremplins équipés de pistes d'élan en céramique. Ce barème, issu d'une formule mathématique complexe, doit permettre au jury de l'épreuve d'avoir plus de flexibilité pour déterminer la longueur de l'élan et l'adapter si nécessaire aux conditions météo, même en plein concours.

Lors des Grands Prix d'été, les sauteurs et responsables d'équipes avaient regretté que ce nouveau système rendait le suivi des concours par les spectateurs plus difficile. Selon le système de cotation actuellement en place, un concours doit recommencer quel que soit le nombre d'athlètes ayant sauté, lorsque l'élan est modifié par le jury.