Modifié

Ski: une reprise à Sölden sous haute surveillance

L'ambiance s'annonce étrange. [Leandre Duggan - Keystone]
L'ambiance s'annonce étrange. [Leandre Duggan - Keystone]
La saison précédente avait été stoppée net en mars par la crise sanitaire, la nouvelle démarre sous le signe de l'incertitude: la Coupe du monde reprend samedi et dimanche avec les traditionnelles épreuves d'ouverture à Sölden. Géants dames et messieurs à suivre sur RTS 2.

Lauréats du dernier gros Globe, Aleksander Aamodt Kilde et Federica Brignone remettront leur trophée en jeu dans une ambiance qui s'annonce étrange.

A Sölden, sorte d'événement "crash-test", les courses se dérouleront à huis-clos, avec une présence médiatique limitée, des conférences de presse virtuelles, et un "camion-laboratoire" prévu au coeur de la station pour les tests Covid.

Importante refonte du calendrier

La pandémie de coronavirus a forcé la FIS à une importante refonte du calendrier pour la saison 2020/2021: pas de tournée nord-américaine pour la 2e fois seulement de son histoire (après l'hiver 1973/1974), pas de combiné pour la 1re fois depuis 1977/1978, et 2 jours consécutifs régulièrement consacrés à une même discipline.

La FIS a annoncé vouloir séparer autant que possible les femmes des hommes et les spécialistes des différentes disciplines pour limiter les interactions entre les acteurs de la saison (athlètes, encadrements...).

Tests avant et pendant chaque compétition

Les skieurs seront testés avant et pendant chaque compétition: en cas de contamination, un athlète serait évidemment privé de course ce qui pourrait entraîner la mise en quarantaine de ses coéquipiers (s'ils sont cas contact), et leur faire manquer un départ en attendant de pouvoir présenter un test négatif.

agences/bao

Publié Modifié

Sölden: Odermatt et Meillard espèrent briller

Les Suisses, Marco Odermatt et Loïc Meillard en tête, espèrent briller à Sölden dimanche. Le Nidwaldien de 23 ans est persuadé que la disette va bientôt prendre fin dans une discipline où le dernier succès helvétique chez les messieurs date de mars 2011 (Carlo Janka à Kranjska Gora).

Odermatt, 9e du classement de la spécialité la saison dernière, et son compère Loïc Meillard (24 ans le 29 octobre), 11e en 2019/2020, sont mûrs pour la gagne. Les 2 hommes ont cumulé 5 podiums jusqu'ici dans la discipline.

Le grand retour de Rast

Difficile en revanche d'imaginer un podium suisse samedi chez les dames, même si Lara Gut-Behrami (15e de la Coupe du monde 2019/2020) s'est imposée 2 fois à Sölden (2013 et 2016). Camille Rast, remise d'une blessure à un genou, vise pour sa part la qualification en 2e manche pour son grand retour en Coupe du monde.

Victime d'une fracture de la tête du péroné droit début septembre, Wendy Holdener est en retard dans sa préparation. Sa participation a été confirmée jeudi.

Sans Shiffrin à Sölden

Forfait pour Sölden à cause d'une blessure au dos, Shiffrin reste, du haut de ses 66 victoires en Coupe du monde à 25 ans, l'immense favorite cette saison en compagnie de la Slovaque Petra Vlhova.