Modifié

Ski: la FIS essaie de mettre de l'ordre dans le règlement des courses parallèles

Le format des épreuves parallèles peine à séduire les skieurs. [Andrea Solero - Keystone]
Le format des épreuves parallèles peine à séduire les skieurs. [Andrea Solero - Keystone]
Le comité alpin de la Fédération internationale de ski (FIS) a décidé d'une modification dans le déroulement des courses parallèles lors d'une conférence online entre ses membres. Les duels devraient à l'avenir tous se dérouler en deux manches, et non plus sur une seule.

Afin que le format ne s'étire pas en longueur, l'épreuve commencera directement en 8es de finale avec les 16 meilleurs athlètes issus des qualifications. Ceux-ci s'affronteront dans des manches aller-retour.

En arrière-plan de cette adaptation, il y a l'observation qu'il y a trop de différences entre les deux parcours parallèles même si les portes sont piquetées de manière identique. Le géant parallèle dames de Sestrières l'hiver dernier en avait livré un exemple parlant. Les huitièmes de finales, disputés sur une seule manche et dont le parcours était tiré au sort pour chaque athlète, ont vu 17 des 20 gagnants avoir emprunté la piste bleue. Avec la Française Clara Direz, lauréate, et l'Autrichienne Elisa Mörzinger, deux outsiders s'étaient hissés en finale.

La FIS entend bien s'accrocher à son calendrier initial malgré le coronavirus. Elle a tout de même formé une task force pour mettre sur pied une stratégie concernant les longs déplacements et le contingentement des spectateurs.

ats/scho

Publié Modifié