Modifié

Ski: Beat Feuz dompte un Lauberhorn raccourci et entre dans la légende

Beat Feuz victorieux sur "sa" piste face à l'Eiger, au Mönch et à la Jungfrau. [Marco Tacca - AP Photo/Keystone]
Beat Feuz victorieux sur "sa" piste face à l'Eiger, au Mönch et à la Jungfrau. [Marco Tacca - AP Photo/Keystone]
1.
Beat Feuz
1:42.53
2.
Dominik Paris
+ 0.29
3.
Thomas Dressen
+ 0.31
Sur une piste raccourcie en raison de chutes de neige, Beat Feuz a parfaitement maîtrisé sa course et mis tout le monde d'accord. Le Bernois enlève son 3e titre à Wengen et égale le record de Franz Klammer. Quatre Suisses figurent dans le top-10 grâce à Mauro Caviezel (5e), Niels Hintermann (8e) et Ralph Weber (10e).

Un premier trophée en 2012, un autre en 2018 et, enfin, ce 3e titre tant attendu: à 32 ans, "Kugelblitz" a encore une fois montré que c'était lui le patron à Wengen, après avoir été privé de victoire l'an dernier par l'Autrichien Vincent Kriechmayr.

Sur une piste raccourcie - le départ était donné au-dessus de la "Tête de chien" -, Beat Feuz a attaqué du début à la fin, maîtrisant à la perfection le moindre de ses mouvements, notamment dans les passages-clés. Il a relégué à plus de 3 dixièmes tous ses principaux concurrents: l'Italien Dominik Paris 2e à +0'29, l'Allemand Thomas Dressen (3e, +0'31) et l'Autrichien Matthias Mayer (4e, +0'38).

Feuz décroche la 13e victoire de sa carrière, la 10e en descente. Et le Bernois reprend le dossard rouge de leader de la discipline à Dominik Paris avec désormais 16 pts de bonus avant les épreuves de Kitzbühel.

Beat Feuz a régalé les très nombreux spectateurs qui ont fait le déplacement dans les Alpes bernoises. [Anthony Anex - KEYSTONE]Beat Feuz a régalé les très nombreux spectateurs qui ont fait le déplacement dans les Alpes bernoises. [Anthony Anex - KEYSTONE]

Tir groupé des Suisses dans le top-10

Derrière, Mauro Caviezel a confirmé ses bons temps lors des entraînements en signant une jolie 5e place, à 42 dixièmes de l'Emmentalois.

Carlo Janka, lui, peut avoir des regrets. Une faute sur le haut du parcours lui a coûté le top-10 (15e à +1'54). Tout le contraire de Niels Hintermann, vainqueur du combiné de Wengen en 2017, qui a pris une surprenante 8e place (+0'93).

L'autre surprise du jour est l'oeuvre du St-Gallois Ralph Weber qui s'est classé 10e.

rens

Publié Modifié

"Incroyable!"

"C'est incroyable! Remporter cette course ici chez moi, devant ce public, devant mes proches, c'est vraiment fantastique!", s'est exclamé Beat Feuz après la course au micro de la RTS.

"J'ai appris sur ORF [la chaîne de TV publique autrichienne, ndlr] que Franz Klammer avait gagné trois fois ici... c'est une légende du ski, donc c'est incroyable pour moi", a poursuivi le Bernois.
Coupe du monde messieurs - Descente - Course Temps
1. Beat Feuz 1:42.53
2. Dominik Paris + 0.29
3. Thomas Dressen + 0.31
4. Matthias Mayer + 0.38
5. Mauro Caviezel + 0.42
8. Niels Hintermann + 0.93
10. Ralph Weber + 1.00
15. Carlo Janka + 1.54
26. Lars Rösti + 1.84
28. Gilles Roulin + 2.03
35. Stefan Rogentin + 2.17
CDM, descente Points
1. Beat Feuz 650
2. Thomas Dressen 438
3. Matthias Mayer 424
4. Aleksander Kilde 413
5. Dominik Paris 384
8. Carlo Janka 259
10. Mauro Caviezel 220
12. Niels Hintermann 179
15. Urs Kryenbuehl 120
36. Ralph Weber 38
43. Marco Odermatt 20
44. Gilles Roulin 19
54. Cedric Ochsner 8
56. Lars Rösti 5
59. Nils Mani 2
60. Stefan Rogentin 0

CDM messieurs Points
1. Aleksander Kilde 1202
2. Alexis Pinturault 1148
3. Henrik Kristoffersen 1041
4. Matthias Mayer 916
5. Vincent Kriechmayr 794
6. Beat Feuz 792
7. Mauro Caviezel 669
10. Loïc Meillard 579
13. Daniel Yule 495
17. Marco Odermatt 434
23. Ramon Zenhäusern 323
28. Carlo Janka 277
32. Gino Caviezel 231
33. Niels Hintermann 216
52. Justin Murisier 154
64. Urs Kryenbuehl 129
69. Thomas Tumler 124
77. Tanguy Nef 89
80. Gilles Roulin 77
88. Stefan Rogentin 68
95. Reto Schmidiger 60
96. Luca Aerni 56
99. Ralph Weber 51
102. Sandro Simonet 48
103. Cédric Noger 46
112. Marc Rochat 32
135. Daniele Sette 14
147. Cedric Ochsner 8
155. Lars Rösti 5
162. Nils Mani 2