Modifié

Mondiaux - Are 2019: Corinne Suter: "Pas de mots pour exprimer ma joie"

Corinne Suter en larmes après avoir décroché le bronze en super-G. [Christian Bruna - Keystone]
Corinne Suter en larmes après avoir décroché le bronze en super-G. [Christian Bruna - Keystone]
Les centièmes ont enfin tourné en faveur de Corinne Suter. La Schwytzoise, au pied du podium lors des descentes de Cortina et de Garmisch en janvier, a vaincu le signe indien pour s’offrir à 24 ans le premier podium de sa carrière, qui plus est dans des Championnats du monde.

Il y a des premières fois qui ne s'oublient pas. Celle-ci, restera à coup sûr, ancrée à jamais dans un coin de sa tête. Dans le froid d'Are, Corinne Suter a décroché une magnifique médaille de bronze en super-G. A 0"05 du titre. A 0''02 de la pire des places, celle en chocolat. Alors bien sûr, à l'heure des interviews, il y avait beaucoup d'émotions.

C’est incroyable de monter sur mon 1er podium ici aux Mondiaux

Corinne Suter

"Je n’ai pas de mots pour exprimer ma joie", a lâché la médaillée de bronze, les yeux encore mouillés par des larmes de bonheur. "C’est incroyable de monter sur mon 1er podium ici aux Mondiaux".

Pourtant, à l’arrivée, la Schwytzoise n’était pas pleinement satisfaite. Quand j’ai franchi la ligne d’arrivée et que j’ai vu que j’étais derrière Goggia pour 0’’03 centièmes, j’étais déçue. Mais après, j’ai remarqué que c'était serré et je suis allée m’isoler dans la tente pour attendre. J’étais plus nerveuse là qu’au départ de ma course (rires).

Je ne voulais pas me dire: j'aurais pu faire mieux

Corinne Suter

La veille, la jeune femme avait déjà marqué les esprits en prenant la 2e place du 1er entraînement en vue de la descente prévue dimanche. Dans le portillon de départ, Corinne Suter était d'ailleurs bien décidée à faire étalage de tout son talent. "Je me suis dit que je m’étais entraînée toute la saison pour cette course et que je devais juste montrer ce que je sais faire. J’ai vraiment tout donné et je ne voulais pas être à l’arrivée et me dire que j’aurais pu faire mieux".

Souvent bien placée lors des entraînements, la Schwytzoise peinait jusqu'à aujourd'hui à reproduire son meilleur ski en courses. C’est désormais chose faite. "Ces deux dernières années, j’ai toujours eu des bons passages et fait des bons entrainements. Je suis contente qu’aujourd’hui cela ait bien fonctionné de haut en bas".

Et pour Corinne Suter, ce n'est peut-être que le début. Dans cinq jours, la Schwytzoise sera au départ de l'épreuve reine, sa discipline de prédilection. Avec le rêve de décrocher pourquoi pas, une 2e médaille.

Dominique Gisin évoque la médaille de Corinne Suter

Dominique Gisin parle de Corinne Suter [RTS]
Dominique Gisin parle de Corinne Suter / Ski alpin / 42 sec. / le 5 février 2019

D'Are en Suède, Floriane Galaud

A lire aussi: Le bronze pour Suter en super-G, un 4e titre pour Shiffrin

Publié Modifié
Championnats du monde - Super-G Dames - Course Temps
1. Mikaela Shiffrin 1:04.89
2. Sofia Goggia + 0.02
3. Corinne Suter + 0.05
4. Viktoria Rebensburg + 0.07
5. Nadia Fanchini + 0.14
9. Lara Gut-Behrami + 0.48
14. Wendy Holdener + 1.10
Jasmine Flury Éliminé