Modifié

Natation: Desplanches, 1er Suisse à foncer en finale

Jérémy Desplanches a le sourire après sa qualification en finale du 200 m quatre nages. [Patrick B. Kraemer - Keystone]
Jérémy Desplanches a le sourire après sa qualification en finale du 200 m quatre nages. [Patrick B. Kraemer - Keystone]
Jérémy Desplanches s'est qualifié de très belle manière pour la finale du 200m 4 nages des Mondiaux. Dans la Danube Arena de Budapest, le Genevois a signé le 4e temps des demi-finales en pulvérisant son record de Suisse.

Desplanches a nagé en 1'56''86, soit 0''54 de mieux que son record national établi en mai. Il se profile désormais comme un outsider pour la finale. Celle-ci a lieu jeudi à 17h30.

Les progrès du Genevois sont rapides. Pour les mesurer, il faut rappeler que le jeune homme qui s'entraîne à Nice depuis 3 saisons s'était classé 13e aux JO de Rio en 2'00''38. Sans céder à la pression, Desplanches a pris la 3e place de sa demi-finale et signé le 4e chrono des 2 demies, à environ une seconde du meilleur, l'Américain Chase Kalisz (1'55''88). Le Genevois n'est qu'à 0''16 de l'auteur du 3e temps, le Britannique Max Litchfield. Desplanches est le 1er Suisse à atteindre une finale à Budapest.

Martina van Berkel s'est classée 12e du 200m papillon des Mondiaux de Budapest. La Zurichoise a atteint le maximum de ses possibilités actuelles en se hissant en demi-finales, lors desquelles elle aurait dû se surpasser pour passer en finale.

ats/savi

A lire aussi: Jérémy Desplanches en demi-finales du 200m 4 nages

Publié Modifié

Pellegrini "contrarie" Ledecky

Federica Pellegrini décroche le titre mondial du 200m libre, à Budapest. La star italienne s'est imposée 9 ans après son sacre olympique de Pékin et huit ans après son titre mondial à Rome, empêchant Katie Ledecky, 2e, de remporter une quatrième médaille d'or à ces joutes. Ledecky ne réalisera pas son rêve fou de dérocher six titres.

Un record du monde pour les USA

Les Etats-Unis ont remporté leur premier titre mondial sur 4x100m 4 nages mixte à Budapest. Les Américains, qui avaient établi un nouveau record du monde en séries (3'40"28), ont dominé la finale en 3'38"56. En 50m brasse, le Britannique Adam Peaty a conservé sa couronne. Le 200m papillon est revenu au Sud-Africain Chad le Clos.