Modifié

Natation - Européens: Desplanches a eu très chaud pour atteindre la finale, Mityukov passe aussi

Jérémy Desplanches a eu très chaud dans les eaux romaines. [Patrick B. Kraemer - Keystone]
Jérémy Desplanches a eu très chaud dans les eaux romaines. [Patrick B. Kraemer - Keystone]
Jérémy Desplanches sera bien présent au rendez-vous de la finale du 200m 4 nages mercredi (18h37) aux Européens en grand bassin à Rome. Mais le Genevois de 28 ans a joué à se faire peur en demi-finales.

En tête de la 1re demi-finale après 150m, le double médaillé européen (or en 2018, argent en 2021) a beaucoup trop relâché son effort en crawl, puisqu'il a terminé 4e en 1'59''53, à 0''01 de la 2e place occupée conjointement par l'Israélien Ron Polonsky et l'Italien Alberto Razzetti.

"Le but était de m'économiser, mais c'était un plan foireux, a-t-il dit à la RTS. Si j'étais passé à la trappe pour un centième, j'aurais eu les boules..." Le médaillé olympique s'est finalement qualifié avec le 5e temps des demi-finales, remportées en 1'58''77 par Gabriel Jose Lopes. Mais il devra probablement réussir un chrono proche de 1'57'' pour cueillir une nouvelle médaille.

Record national pour Mityukov

Roman Mityukov a, lui aussi, signé le 5e temps des demi-finales, sur 100m dos. Mais le Genevois de 22 ans a sorti le grand jeu mardi soir, améliorant de 0''12 son record national pour le porter à 53''75. Il devra certainement abaisser encore cette marque mercredi en finale (18h10) pour s'approcher du podium.

ats/ace

Publié Modifié

Mamié à la trappe

Sacrée sur 200m brasse lundi soir au Foro Italico, Lisa Mamié a en revanche échoué en demi-finales du 50m brasse, se classant 16e en 31''69. Engagées dans les demi-finales du 200m papillon, Fanny Borer (2'14''90) et Annina Grabher (2'16''92) n'ont, quant à elles, pas pu éviter les 2 dernières places.