Modifié

F1: Dix ans après sa mort, Clay Regazzoni reste une légende suisse

Vainqueur de cinq Grand-Prix, Clay Regazzoni reste le champion suisse le plus titré en Formule 1. [DR]
Vainqueur de cinq Grand-Prix, Clay Regazzoni reste le champion suisse le plus titré en Formule 1. [DR]
Star de la Formule 1 dans les années 1970, Clay Regazzoni a marqué l'histoire du sport automobile. Dix ans après son décès dans un accident de voiture, un documentaire revient sur le destin du champion tessinois.

"C'est quelqu'un qui est resté présent dans les mémoires, notamment parce que sa carrière a été brisée par un accident sur le circuit de Long Beach, en Californie, en 1980", commente l'ex-journaliste sportif de la RTS, Jacques Deschenaux, joint par téléphone.

Spécialiste de la Formule 1, il intervient dans le documentaire de Felice Zenoni, "Clay Regazzoni - vivre à la limite" (visible ci-dessus), aux côtés d'autres témoins de la carrière du Tessinois.

Ferveur populaire en Italie

Le film, qui retrace la vie du champion étape par étape, passe rapidement sur l'enfance dans la région de Lugano, marquée par un père exigeant, et sur son talent, très tôt, pour le sport automobile. Il s'arrête ensuite à grand renfort d'images d'archives sur l'heure de gloire de Clay Regazzoni, au début des années 1970, alors qu'il court pour l'écurie Ferrari.

"C'est le Suisse qui a remporté le plus de victoires, et le seul qui a couru pour Ferrari. Son côté sympa et son origine tessinoise expliquent son succès auprès du public italien", complète le consultant spécialiste de la F1, Luc Domenjoz. "S'il est une légende du sport automobile suisse, il ne faut toutefois pas oublier qu'il n'était quand même pas suffisamment bon pour que Ferrari le garde", nuance-t-il. "Il était aussi un peu brouillon et c'était un coureur de jupons".

Clay était l'incarnation du coureur automobile mondain et playboy à l'ancienne. Il alliait glamour et sport

Niki Lauda, champion de Formule 1

"Clay était l'incarnation du coureur automobile mondain et playboy à l'ancienne. Il alliait glamour, course automobile et sport", confie d'ailleurs son coéquipier de l'époque Ferrari, le triple champion du monde autrichien, Niki Lauda, face à la caméra.

Paraplégique après un accident

Déterminé et charismatique, le champion suisse verra sa carrière de pilote s'arrêter au 51e virage du circuit de Long Beach, en Californie, lorsque sa pédale de frein lâche. L'accident le laisse paraplégique. "Il n'a toutefois jamais cessé la course automobile", se souvient Jacques Deschenaux qui cite notamment sa participation au Paris-Dakar. Et d'ajouter: "Son engagement pour les droits des personnes à mobilité réduite a achevé de bâtir sa légende". Le film de Felice Zenoni montre lui un homme déterminé, qui ne pouvait imaginer sa vie loin d'un volant.

Le 15 décembre 2006, Clay Regazzoni meurt dans un accident de la route près de Parme, en Italie, alors qu'il roulait à 80 km/h. Un comble pour quelqu'un qui, selon ses proches, a toujours vécu à 300 à l'heure. Et un dernier virage dont la cause reste inexpliquée.

* Documentaire diffusé lundi 19 décembre à 20h30 sur RTS Deux

Juliette Galeazzi

Publié Modifié

Les courses sur circuit toujours interdites en Suisse, sauf la Formule E

La Suisse reste un des rares pays au monde à proscrire les courses sur circuit dans l'article 52 de la loi sur la circulation routière. Seule dérogation à la règle, en vigueur depuis le 1er avril 2016, la Formule E.

A la suite d'une motion du conseiller national Fathi Derder (PLR/VD), les autorités ont en effet jugé que les courses sur circuit de voitures électriques pouvait avoir un impact positif pour la Suisse et son industrie. Chaque course sera toutefois soumise à autorisation et pourra être assortie de conditions assurant la sécurité routière et l'environnement.

Malgré plusieurs tentatives parlementaires, dont la dernière en 2011, l'interdiction de la Formule 1 demeure. Elle avait été prononcée après qu'un accident a fait 84 morts et 120 blessés sur les 24 heures du Mans, en France, le 11 juin 1955.