Modifié

Maldonado et Williams mettent le feu à Barcelone

Pastor Maldonado a remporté le premier GP de sa carrière. [Srdjan Suki
 - Keystone]
Pastor Maldonado a remporté le premier GP de sa carrière. [Srdjan Suki - Keystone]
Cinquième course de la saison et cinquième vainqueur différent! Le Grand Prix d'Espagne a vu la victoire du surprenant Pastor Maldonado. Le Vénézuélien offre à l'écurie Williams son premier succès depuis 2004. Grâce à la 5e place de Kamui Kobayashi, l'équipe Sauber a inscrit 10 points.

Le Vénézuélien Pastor Maldonado, dans une Williams-Renault, a remporté le Grand Prix d'Espagne, dimanche sur le circuit de Catalogne, devant l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari) et le Finlandais Kimi Raikkonen (Lotus-Renault). Parti de la pole position, Maldonado a gagné le premier Grand Prix de sa carrière en F1 en faisant une course parfaite, résistant jusqu'au bout à Alonso, auteur d'un meilleur départ que lui puis en tête pendant tout le premier tiers de la course.


"On a tellement travaillé ces derniers mois, et maintenant on est ici", s'est réjoui Maldonado, 27 ans. "C'était une course très dure, et je suis très heureux car la voiture était très compétitive. Fernando a pris un meilleur départ que moi mais j'arrivais à suivre son rythme. Vous pouvez imaginer ce que je ressens". Maldonado avait déjà obtenu samedi sa première pole position, la 127e d'une Williams en F1, suite au déclassement de Lewis Hamilton (McLaren). C'est aussi la 114e victoire d'une Williams en Grand Prix, mais la première depuis le GP du Brésil en 2004, grâce alors à un autre Sud-Américain, le Colombien Juan Pablo Montoya, dans une Williams à moteur BMW.


5e vainqueur en 5 courses

Alonso, parti lui aussi en première ligne et revenu à 6 dixièmes de Maldonado à la fin du 57e tour, n'a jamais pu le dépasser en fin de course, en raison d'une voiture manquant d'adhérence, a expliqué le dsgdasgs [VALDRIN XHEMAJ  - Keystone]dsgdasgs [VALDRIN XHEMAJ - Keystone]double champion du monde espagnol. "J'ai encore pris un départ fantastique, j'étais sur le bon côté de la piste, on a bien anticipé les arrêts au stand, mais dans les derniers tours le comportement de la voiture était un peu bizarre, elle manquait d'adhérence et j'ai même failli me faire rattraper par Kimi", a-t-il précisé.


Alonso se contentera donc des 18 points attribués au deuxième, qui lui permettent de rejoindre en tête du championnat du monde, avec 61 points, l'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull), 6e de ce GP d'Espagne devant les McLaren de Hamilton et Jenson Button. En cinq courses cette saison, Maldonado est le 5e pilote différent à s'imposer, et Williams une 5e marque, après McLaren, Ferrari, Mercedes et Red Bull. C'est la première fois depuis près de 30 ans (1983) qu'une saison de F1 est aussi ouverte.


Déjà 41 points pour Sauber

De leur côté, les pilotes Sauber ont connu des fortunes diverses. Kobayashi a été l'un des grands animateurs de ce Grand Prix, qu'il a bouclé au 5e rang. Le Japonais de 25 ans a ainsi égalé le meilleur résultat de sa carrière en F1, lui qui avait aussi décroché une 5e place l'an dernier à Monaco. "En partant si loin sur la grille de départ (réd: 9e position), je peux être satisfait d'un tel classement. Reste que si j'avais eu plus de réussite durant les qualifications, j'aurais pu monter sur le podium avec une voiture si performante", a-t-il commenté.


Cela s'est moins bien passé pour son coéquipier Sergio Perez. Victime d'une crevaison après une touchette avec Grosjean, le Mexicain a dû s'arrêter dès le 2e tour. Il repartait, mais il était définitivement contraint à l'abandon à la mi-course (problème de moteur).


Grâce aux 10 nouveaux points ramenés par Kobayashi, Sauber totalise désormais 41 unités (7e rang au classement des constructeurs). A titre de comparaison, l'écurie suisse avait achevé les deux précédentes saisons avec 44 points.


Un incendie après la victoire

Un gros incendie sans relative gravité s'est déclaré dans le stand de l'écurie Williams à Barcelone, une heure environ après la première victoire du Vénézuélien Pastor Maldonado (27 ans). Deux personnes ont été évacuées en ambulance, à l'hôpital le plus proche, dont une a été grièvement brûlée et l'autre se serait peut-être cassé un bras dans la bousculade qui a suivi.


A noter enfin que Michael Schumacher (Mercedes) sera pénalisé de 5 places sur la grille au GP de Monaco après son accrochage avec Bruno Senna (Williams). L'Allemand a été fautif dans cet incident survenu au treizième tour.


agences/alt


Publié Modifié