Modifié

Les Toyota en première ligne à Bahrein

Jarno Trulli et Timo Glock ont offert un beau cadeau à Toyota. [Keystone]
Jarno Trulli et Timo Glock ont offert un beau cadeau à Toyota. [Keystone]
Pour la première fois de son histoire, Toyota occupera les deux premières places sur la grille de départ d'un Grand Prix. A Bahrein, Jarno Trulli a signé la pole devant Timo Glock. Sébastien Buemi occupe la 17e position.

La F1 reste sujette à toutes les incertitudes cette saison. Les
Toyota de l'Italien Jarno Trulli et de l'Allemand Timo Glock ont
réalisé un doublé inédit lors des qualifications du Grand Prix du
Bahreïn à Sakhir. Sébastien Buemi (Toro Rosso), auteur du 16e
temps, s'élancera en 8e ligne.

Sur un circuit tracé quasiment sur son pas de porte, le Vaudois a
manqué pour 0"08 l'accès parmi les 15 pilotes admis en Q2, la
deuxième partie des qualifications. Une fois de plus, il a devancé
cependant son coéquipier français Sébastien Bourdais, 20e et
dernier. Depuis le début de saison, en quatre Grands Prix, Buemi
n'a tiré son épingle du jeu qu'une seule fois en qualifications,
lors du GP de Chine il y a quinze jours (Q3, 10e).

Sutil rétrogradé de trois rangs

D'abord classé 17e, le «rokkie» d'Aigle a gagné une place après
la décision du jury de rétrograder l'Allemand Adrian Sutil (Force
India-Mercedes) de trois rangs pour avoir gêné Mark Webber.

Buemi faisait son autocritique: «J'aurais dû faire beaucoup
mieux et me qualifier facilement pour Q2, mais j'ai commis une
faute dans le troisième secteur. Je suis déçu de ma performance car
ma voiture marchait mieux que prévu. J'aurais peut-être dû me
montrer plus prudent. Mais je suis confiant de pouvoir faire mieux
dimanche.»

BMW-Sauber toujours en retrait

Respectivement 6e et 4e du Championnat du monde, Trulli et Glock
ont permis à Toyota d'occuper pour la première fois de son histoire
les deux premières places sur une grille, en vue de la course de
dimanche (départ à 14h00). L'Italien et l'Allemand ont devancé
l'Allemand Sébastien Vettel (Red Bull), vainqueur en Chine il y a
quinze jours, et le leader du Championnat du monde, le Britannique
Jenson Button (Brawn GP).

C'est la quatrième pole position de Jarno Trulli depuis le début
de sa carrière en F1. Par ailleurs, il n'y avait plus eu de Toyota
en position de pointe depuis le Grand Prix du Japon 2005.

Les BMW-Sauber sont toujours à la peine: Robert Kubica (Pol) 13e,
et Nick Heidfeld, 14e, partiront en 7e ligne. Les Ferrari ne valent
guère mieux: le Brésilien Felipe Massa partira en 4e ligne et le
Finlandais Kimi Räikkönen en 5e ligne. Disputées par une
température de 38 degrés, ces qualifications ont donné un
avant-goût de ce qui attend les pilotes lors de la course de
dimanche.

Vettel s'est offert un pyjama

Sebastian Vettel, un homme riche... pas dépensier. [Keystone]Sebastian Vettel, un homme riche... pas dépensier. [Keystone] L'Allemand Sebastian Vettel a fêté sa
victoire dans le Grand Prix de Chine de Formule 1 dimanche dernier
en s'offrant... un pantalon de pyjama. «En arrivant ici à
Bahreïn, je suis allé dans un centre commercial et je me suis
acheté un bas de pyjama»,
a expliqué le pilote de l'écurie Red
Bull. «C'est effectivement quelque chose de plutôt modeste,
mais je le trouve très agréable à porter»,
a poursuivi
Vettel.

Après son deuxième succès en F1, le plus jeune pilote à avoir
remporté un Grand Prix (Italie, septembre 2008) a assuré qu'il
n'était pas attiré par l'argent et ne rêvait pas de s'acheter un
yacht. «Mon rêve est devenir champion du monde et pour cela,
l'argent que vous avez sur votre compte en banque ne joue pas un
grand rôle»
, a-t-il insisté alors que son salaire annuel est
estimé à 3,5 millions d'euros (5,3 millions de francs).

Surnommé "mini-Schumi"

«Je profite de ma vie, de mon sport et je vis pour mon
sport. C'est toujours une surprise pour moi quand quelqu'un vient
me demander un autographe»,
a assuré l'Allemand, surnommé dans
son pays depuis quelques années déjà «mini-Schumi» en référence au
septuple champion du monde, Michael Schumacher.

«Mon hobby est devenu mon métier. Quand on se réveille chaque
jour avec le sentiment de vivre en toute liberté sans ressentir de
pression, c'est vraiment le top»
, a conclu le prodige
allemand.

si/alt

Publié Modifié

GP de Bahrein, qualifications (25.04)

1. Trulli ITA/Toyota 1'33"341
2. Glock GER/Toyota 1'33"712
3. Vettel GER/Red Bull 1'34"015
4. Button GBR/Brawn GP 1'34"044
5. Hamilton GBR/McLaren 1'34"196
6. Barrichello BRA/Brawn GP 1'34"239
7. Alonso ESP/Renault 1'34"578
8. Massa BRA/Ferrari 1'34"818
9. Rosberg GER/Williams 1'35"134
10. Raikkonen FIN/Ferrari 1'35"380

out après part 2
11. Kovalainen FIN/McLaren 1'33"242
12. Nakajima JPN/Williams 1'33"348
13. Kubica POL/BMW Sauber 1'33"487
14. Heidfeld GER/BMW Sauber 1'33"562
15. Piquet BRA/Renault 1'33"941

out après part 1
16. Sutil GER/F.India 1'33"722 *
17. Buemi SUI/Toro Rosso 1'33"753
18. Fisichella ITA/F.India 1'33"910
19. Webber AUS/Red Bull 1'34"038
20. Bourdais FRA/Toro Rosso 1'34"159

* Rétrogradé de 3 places pour avoir gêné Mark Webber.