Modifié

Formule E: Sébastien Buemi à 2 courses d'un nouveau titre

L'Aiglon tentera de confirmer son titre conquis l'année passée à Londres. [Paul Zinken - Keystone]
L'Aiglon tentera de confirmer son titre conquis l'année passée à Londres. [Paul Zinken - Keystone]
L'épilogue de la 3e saison de Formule E sera écrit ce week-end dans les rues de Montréal. Deux courses y seront courues, samedi et dimanche, chaque fois à 22h00 (heure suisse). Champion en titre, le Vaudois Sébastien Buemi est le mieux placé pour décrocher une nouvelle couronne au terme du double rendez-vous québécois.

Vainqueur de 6 e-Prix en 8 courses disputées, Buemi (Renault e.dams) ne compte pourtant que 10 points d'avance sur Lucas di Grassi (Abt Schäffler Audi).

La faute à une regrettable collision de dates qui a forcé le Suisse à zapper les 2 épreuves organisées à New York à mi-juillet, en raison des Six Heures du Nürburgring en championnat du monde d'endurance. Le contrat de Buemi avec Toyota en WEC prévoyait en effet que l'endurance aurait la priorité sur ses autres engagements.

Même en n'étant pas au départ à NY, le Vaudois a conservé la tête du Mondial, car son rival brésilien n'a pas pleinement profité de la situation, en finissant 4e et 5e.

Un maximum de 58 points sera en jeu à Montréal: une victoire en donne 25, la pole position 3 et le meilleur tour 1.

ats/bao

Publié Modifié

Une première à Montréal

Montréal accueille les monoplaces électriques pour la première fois. Lors des 2 saisons précédentes, le championnat s'était conclu par 2 courses à Londres, au Battersea Park. Les Québécois ont tracé un circuit de 2,75 km, riche de 14 virages (5 à gauche, 9 à droite) et avec une piste assez large, ce qui devrait favoriser les dépassements.