Modifié

Tokyo 2020 - Triathlon: la Suisse 7e du relais mixte, la Grande-Bretagne sacrée

Le relai mixte suisse, emmené par Nicola Spirig, a terminé 7e du triathlon remporté par les Britanniques. [Peter Klaunzer - Keystone]
Le relai mixte suisse, emmené par Nicola Spirig, a terminé 7e du triathlon remporté par les Britanniques. [Peter Klaunzer - Keystone]
La Suisse n'a pu faire mieux qu'un 7e rang dans le relais mixte, nouvellement inscrit au programme des JO à Tokyo. Jolanda Annen, Andrea Salvisberg, Nicola Spirig et Max Studer ont concédé 1'46'' aux vainqueurs britanniques.

"Nous savions que nous n'étions qu'outsiders et que ce serait très dur d'aller chercher un podium", a relevé la double médaillée olympique Nicola Spirig. "Les trois premières équipes étaient clairement au-dessus du lot."

La Zurichoise a réalisé le 5e temps de son tronçon - 300 m de natation, 6,8 km à vélo et 2 km de course à pied - et s'est dite relativement contente de sa course. Elle avait dû prendre son relais avec une minute de retard.

9e après le premier relais de Jolanda Annen, le quatuor helvétique n'a jamais pu croire en l'exploit et se contente d'une place dans le top 8 (diplôme olympique), l'objectif fixé.

Nouvel objectif pour Spirig

Max Studer (25 ans), qui avait fini 9e de l'épreuve individuelle, a encore montré dans ce relais mixte avoir le potentiel pour faire prochainement partie des meilleurs mondiaux. Pour Spirig (39 ans) en revanche, l'avenir (2022) se dessine sur l'Ironman, où elle tentera le pari fou de réaliser moins de huit heures.

L'équipe de Grande-Bretagne, emmenée par les vice-champions olympiques individuels Georgia Taylor-Brown et Alex Yee, a fait honneur à son statut de favori. Elle a devancé de 14'' les Etats-Unis et de 23'' la France, qui s'est parée de bronze.

ats/jfk

Publié Modifié