Modifié

Tokyo 2020 - Voile: Mateo Sanz Lanz au 8e rang final

Mateo Sanz Lanz avait démarré la compétition en trombe. Il n'a hélas pas pu enchaîner. [Gregorio Borgia - AP]
Mateo Sanz Lanz avait démarré la compétition en trombe. Il n'a hélas pas pu enchaîner. [Gregorio Borgia - AP]
Mateo Sanz Lanz a terminé la compétition olympique de planche à voile (RS:X) au 8e rang, à Enoshima. Il a conservé samedi lors de la Medal Race le classement qu'il occupait après douze régates.

L'Hispano-Suisse avait démarré la compétition en trombe. Il était sorti en tête des 3 premières régates il y a une semaine, puis occupait encore la 2e place après la 2e journée.

Les six premières régates s'étaient déroulées par vent calme, des conditions que ce petit gabarit affectionne. Mais les vagues ont pris de l'ampleur en milieu de semaine, ce qui n'a pas favorisé ses desseins.

Sanz Lanz a alors rétrogradé au 8e rang après neuf régates pour ne plus quitter cette place au terme des treize manches éprouvantes, aussi pour les nerfs. L'homme des Baléares, ex-vice-champion du monde, appartient aux meilleurs de sa discipline.

Le titre revient au Néerlandais Kiran Badloe, qui aura dominé dès la deuxième journée. Il devance le Français Thomas Goyard et le Chinois Bi Kun.

ats/ace

Publié Modifié

Echec pour Schneiter/Cujean

Les navigateurs lémaniques Sébastien Schneiter et Lucien Cujean n'ont pas signé l'exploit secrètement espéré à Enoshima. Ils bouclent leurs JO au 14e rang dans la classe 49er. Classés 13es après 9 régates, ils ont cédé un rang lors des trois suivantes et sont ainsi restés en rade pour la Medal Race, la manche finale des dix meilleurs. Le ton était clairement à la déception pour le duo helvétique: "La concurrence était talentueuse, et tout le monde était en pleine forme. A nous de prendre du recul et de débriefer." Les deux hommes ont perdu leurs chances en début de compétition, où ils n'ont pas été à la hauteur. Ils espèrent ressortir "grandis de cette expérience".