Modifié

Tokyo 2020 - Triathlon: Max Studer a profité du Covid pour progresser

Max Studer pourrait faire la différence lors de la course à pied. [Johann Groder - Keystone]
Max Studer pourrait faire la différence lors de la course à pied. [Johann Groder - Keystone]
Max Studer pourrait être dimanche la bonne surprise dans le camp du triathlon helvétique à Tokyo. Le Soleurois a atteint un niveau assez époustouflant en course à pied.

Si le déroulement de l'épreuve joue en sa faveur, c'est-à-dire s'il n'est pas décramponné après la natation et le vélo, le tout frais champion d'Europe de triathlon sprint (une nouvelle discipline) s'annonce redoutable sur les 10 km de course à pied.

Ce printemps à Uster, Max Studer est devenu champion de Suisse du 10'000 m sur piste (28'51''79), au nez et à la barbe des spécialistes d'athlétisme comme Tadesse Abraham.

"Prêt pour une arrivée au sprint"

"La course à pied a toujours été ma discipline favorite. Et j'ai encore bien progressé ces derniers temps en profitant de l'absence de compétitions et de longs déplacements entraînée par le Covid pour augmenter mon volume d'entraînement à pied. Je me sens prêt pour une arrivée au sprint, mais je ne me fixe aucun objectif en termes de place", a déclaré samedi le protégé de Brett Sutton en visioconférence.

La course démarrera dimanche à 23h30, heure suisse (06h30 lundi au Japon). Le Bernois Andrea Salvisberg sera également de la partie. Un peu moins attendu, il vise cependant une place dans les 8 premiers.

ats/adav

Publié Modifié