Modifié

Tokyo 2020 - Beachvolley: cas de Covid-19 chez les adversaires des Suisses

Marketa Slukova a été contrainte de se retirer du tournoi olympique. [Franck Robichon - Keystone]
Marketa Slukova a été contrainte de se retirer du tournoi olympique. [Franck Robichon - Keystone]
Deux beachvolleyeurs, qui ont été contrôlés positifs au Covid-19 à Tokyo, figurent dans les mêmes groupes de la phase préliminaire que les duos suisses. Les fédérations peuvent retirer ou procéder à un changement de joueurs jusqu'à vendredi matin.

Dans l'équipe de la République tchèque, qui recense déjà plusieurs cas de Covid-19, Marketa Slukova est touchée comme le fut son mari et entraîneur Simon Nausch avant elle. Slukova et sa partenaire Barbora Hermannova devaient en principe être lundi les 2es adversaires de Nina Betschart et Tanja Hüberli.

"C'est terriblement décevant", a réagi dans un communiqué Slukova, qui a dû se retirer du tournoi de beachvolley. Selon des indications du responsable de la communication de la délégation tchèque, Slukova doit désormais s'astreindre à 10 jours de quarantaine, l'excluant du tournoi olympique.

Enquête sur un vol charter

Déjà le jour avant, le virus avait frappé un joueur américain. Selon les médias US, Taylor Crabb serait infecté, ce que n'a pas encore confirmé la fédération américaine. Crabb en compagnie de Jacob Gibb se retrouve dans la même poule que les Suisses Mirco Gerson et Adrian Heindrich.

La Comité olympique tchèque a décidé de mener une enquête sur la possible contamination lors du vol charter qui a emmené les sportifs de Prague à Tokyo.

ats/fg

A lire aussi: Mujinga Kambundji et Max Heinzer porte-drapeaux pour la Suisse

Une cérémonie d'ouverture "simple et sobre"

Bencic - Pegula et Golubic - Osorio Serrano au 1er tour

Gmelin et Delarze/Röösli ouvrent le bal

Publié Modifié

Sixième cas de Covid-19 au sein de la délégation tchèque

Testé positif au sein du village olympique, le cycliste Michal Schlegel s'est ajouté à la liste des Tchèques infectés, comprenant le médecin de la délégation Vlastimil Voracek.

Des médias tchèques ont affirmé que le médecin n'était pas vacciné, ce qui a entraîné une vive réaction du Premier ministre Andrej Babis.

"Je n'aime pas ça du tout, je ne sais pas ce qui a pu se passer. Nous essayons de persuader les gens de se faire vacciner et le médecin ne l'était pas. C'est surtout injuste pour les athlètes", a-t-il déclaré.