Modifié

Tokyo 2020 - Divers: un premier foyer de contamination dans le Village olympique

Le village olympique est touché par le Covid. [EPA/Tamas Kovacs - Keystone]
Le village olympique est touché par le Covid. [EPA/Tamas Kovacs - Keystone]
Trois cas positifs au Covid-19 ont été découverts au sein de "la même équipe" au Village olympique. Les Jeux de Tokyo sont déjà confrontés à la gestion d'un premier foyer de contamination. Les nationalités et les disciplines exercées par ces sportifs n'ont pas été précisées.

A cinq jours de l'ouverture des JO (23 juillet-8 août), les organisateurs ont détecté deux sportifs infectés au sein du village, après avoir annoncé la veille le tout premier cas positif - d'un membre de l'encadrement - dans cette immense résidence emblématique des Jeux. Or, ces trois contaminations concernent "le même pays et le même sport", a révélé un porte-parole du comité d'organisation, sans plus de détails sur la délégation concernée.

Les deux sportifs positifs et leur accompagnant ont donc été "isolés dans leur chambre et Tokyo 2020 leur apporte leurs repas", a poursuivi la même source. Leurs "contacts rapprochés ont été identifiés", a-t-il été précisé.

Le comité international olympique (CIO) a par ailleurs confirmé qu'un de ses membres, le Sud-Coréen Seung Min-ryu, a été testé positif à son arrivée dans l'archipel. Mardi et mercredi, les 102 membres de l'instance doivent se retrouver dans un palace de la capitale japonaise pour l'assemblée générale de l'organisation.

ats/fg

Publié Modifié

Milliers de personnes dans le village

Samedi, les organisateurs avaient annoncé le 1er cas au sein du village, mais il ne s'agissait pas d'un sportif, selon le bilan actualisé dimanche. La capacité d'accueil du village olympique est de 17'000 personnes. Mais n'y résideront au maximum au même moment que 6700 personnes, en fonction du calendrier des compétitions, a calculé le CIO. Ce pic de présence devrait être atteint au milieu des JO, au début août.

Compétitions à huis clos

La quasi-totalité des épreuves se dérouleront à huis clos et les dizaines de milliers de participants - des sportifs aux officiels, en passant par les journalistes venant de l'étranger - sont soumis à des restrictions draconiennes en raison des risques sanitaires. Ces "contre-mesures" ne suffisent pas à rassurer la population au Japon, alors que Tokyo a enregistré 1410 cas supplémentaires de Covid-19 samedi, soit le total quotidien le plus élevé depuis janvier.