Publié

Le saviez-vous? Redmond, père et fils, jusqu'à la ligne

Derek Redmond termine sa demi-finale du 400m aidé par son père. [Pascal Pavani - AFP]
Derek Redmond termine sa demi-finale du 400m aidé par son père. [Pascal Pavani - AFP]
Les Jeux olympiques ont amené au public leur lot d'émotions, leur moment unique. En 1992 à Barcelone, les spectateurs et téléspectateurs vivent une demi-finale du 400m particulièrement émouvante.

Favori du 400 m, le Britannique Derek Redmond aborde sa demi-finale avec confiance. Au summum de sa forme, il semble avoir laissé ses nombreuses blessures derrière lui et paraît mûr pour décrocher l'or olympique.

Le départ est donné. L'athlète de Bletchley est très bien parti pour se hisser en finale, Mais après 175-180 mètres, il est foudroyé par la douleur. Un claquage met un terme à ses rêves de titre olympique.

Un temps prostré, l'Anglais de 26 ans se relève après quelques secondes, le visage déformé par la douleur. Décidé à finir sa course, il poursuit courageusement à cloche-pied et chasse les arbitres. Il est bientôt rejoint par son père, surgi des tribunes et venu à ses côtés malgré les tentatives de l'arrêter des officiels. Epaulé par son père Jim, Redmond boucle son tour de piste sous les ovations d'un public debout.

lper

Publié