Modifié

Tokyo 2020 - Athlétisme: la double championne olympique Semenya ne sera pas de la partie

Caster Semenya manque sa qualification pour les JO de Tokyo. [Stefan Puchner - KEYSTONE]
Caster Semenya manque sa qualification pour les JO de Tokyo. [Stefan Puchner - KEYSTONE]
Double championne olympique du 800 m, Caster Semenya ne pourra pas participer aux JO de Tokyo. La Sud-Africaine, "forcée" par World Athletics à monter sur 5000m, a échoué dans sa dernière tentative de réaliser les minima.

La grande dominatrice du double tour de piste est victime du nouveau règlement de la fédération internationale qui oblige les athlètes hyperandrogènes - affichant naturellement un taux "trop élevé" de testostérone - à renoncer à certaines distances comme le 800 ou le 1500m, où elles seraient trop avantagées.

Depuis le 8 mai 2019, Semenya doit suivre un traitement hormonal si elle souhaite disputer sa distance fétiche, le 800m. A défaut, elle doit renoncer aux distances allant du 400m au mile, sur lesquelles son avantage hormonal serait trop important. [Walter Bieri - KEYSTONE]Depuis le 8 mai 2019, Semenya doit suivre un traitement hormonal si elle souhaite disputer sa distance fétiche, le 800m. A défaut, elle doit renoncer aux distances allant du 400m au mile, sur lesquelles son avantage hormonal serait trop important. [Walter Bieri - KEYSTONE]

Contrainte de se lancer sur 5000m, Semenya visait les minima olympiques, fixés à 15'10''. Après une tentative assez prometteuse sur la distance dans son pays (15'32''14), elle jouait sa dernière carte à Liège. Le verdict a été sans appel avec un temps à 15'50''12, loin de la tête de course.

Son gabarit puissant ne l'aide pas sur ces épreuves d'endurance. Mais Semenya y prend goût: "Il me faut du temps pour m'habituer à cette distance. Je le fais pour les gens qui me soutiennent et car j'aime l'athlétisme".

ats/thur

Publié Modifié