Modifié

Tokyo 2020 - Athlétisme: courez-vous aussi vite que les athlètes d'il y a 100 ans?

Vous ne battrez pas le temps d'Eliud Kipchoge en 2016, mais peut-être ceux de certains athlètes du passé. [Keystone]
Vous ne battrez pas le temps d'Eliud Kipchoge en 2016, mais peut-être ceux de certains athlètes du passé. [Keystone]
Avec l'amélioration des performances, des coureurs amateurs auraient pu remporter des médailles olympiques au début du 20e siècle, notamment en marathon. Et vous? Comparez-vous aux athlètes du passé avec nos infographies interactives.

"Plus vite, plus haut, plus fort". Record après record, les athlètes ont amélioré leurs performances depuis le lancement des Jeux olympiques à la fin du 19e siècle. Entraînement, récupération, nutrition, la science a progressivement révolutionné la préparation des champions. Sans parler du dopage, qui a aussi boosté certaines périodes...

Aujourd'hui, de plus en plus de sportifs populaires suivent les techniques d'entraînement à la pointe. Leurs performances aussi ont explosé au fil des ans. A titre d'exemple, le quidam qui a terminé 10e du marathon de Genève en 2021 l'a couru en 2h49'. C'est 5 minutes de moins que le vainqueur du marathon des Jeux olympiques de Londres en 1908.

Et vous? Auriez-vous pu rivaliser avec des athlètes olympiques du passé?

Nous avons visualisé l'évolution des performances aux Jeux olympiques dans trois disciplines: le marathon, le 10'000 mètres et le 5'000 mètres. Indiquez votre meilleur temps sur ces distances et comparez-vous aux meilleurs coureurs à travers l'histoire.

Comment ça marche? Chaque point représente le temps d'un athlète aux Jeux olympiques. Entrez votre meilleur temps au-dessus de graphique et cliquez sur le bouton rouge. Votre temps s'affichera en vert et vous pourrez vous comparer avec les champions du passé.

Enorme envolée des temps du marathon

Parmi les trois disciplines olympiques retenues - les plus proches de la pratique des amateurs de course à pied -, c'est le marathon qui a le plus évolué. Entre 1908 (1re fois que le marathon se dispute sur la distance de 42,195 km) et le record de 2008, réalisé à Pékin par le Kenyan Samuel Wanjiru en 2h06'32", le temps du vainqueur a fondu de 50 minutes. C'est 28% plus rapide. Même si le parcours - plus ou moins difficile selon les éditions - peut influencer le résultat, la différence reste énorme.

Les performances sur le 10'000 mètres ont aussi connu de grands progrès. Entre le vainqueur la 1re édition en 1912 et le record de Kenenisa Bekele en 2008 (27'01"), le chrono a été amélioré de plus de 4 minutes, soit 14% de moins. Les performances olympiques au début du 20e siècle sur cette distance devraient toutefois être plus difficiles à égaler pour les amateurs d'aujourd'hui que pour le marathon.

Les athlètes du 5000 mètres difficiles à battre

L'affaire se corse encore pour les coureurs populaires sur le 5000 mètres. Malgré l'évolution des performances, seuls les meilleurs devraient pouvoir rivaliser avec les athlètes olympiques du siècle passé.

En 1912, le Finlandais Hannes Kolehmainen s'emparait de l'or en 14'36". Le record dans cette discipline a été réalisé, à nouveau par Kenenisa Bekele en 2008. L'Ethiopien avait couvert la distance en 12'57", soit 11% plus vite que Hannes Kolehmainen 96 ans plus tôt.

Valentin Tombez

Publié Modifié

Données manquantes lors des premières éditions

Ces infographies ont été réalisées à partir des données historiques du Centre d'études olympiques. Celles-ci sont toutefois incomplètes, surtout pour les premiers Jeux olympiques. Par exemple, seuls les temps des médaillés ont été enregistrés lors du premier marathon en 1896, alors qu'il y a eu neuf coureurs classés.

A noter que l'absence de données pour les femmes avant 1984 est due au fait que le premier marathon olympique féminin a été introduit aux Jeux de Los Angeles cette année-là.