Certes, Marlene Albrecht, Esther Neuenschwander, Manuela Siegrist et Silvana Tirinzoni ont encore huit tours dans le Round Robin pour corriger la mauvaise impression entrevue d'entrée mais il faudra vraiment tout changer. Tirinzoni en quatrième position et Siegrist en no 2 n'ont réussi qu'un 60% dans leurs pierres. A ce niveau, c'est notablement insuffisant.

Pour les joueuses du CC Aarau, le match avait pourtant bien commencé avec une pierre volée dans maison des Chinoises. Mais par la suite, les Asiatiques sous la conduite de l'ancienne championne du monde Wang Bingyu ont nettement dominé. Après trois pierres des Chinoises au 8e end, les Suissesses ont préféré abandonner.

Il y a dix ans chaque match contre les Chinoises débouchait sur une victoire-fleuve. Désormais, Wang appartient au gratin mondial des skips. Médaillée d'argent au Mondial 2008, elle a fêté le titre en 2009. A Vancouver en 2010, elle avait privé Mirjam Ott de la médaille de bronze.

ats/bond