Modifié

PyeongChang 2018 - ski de fond: Jovian Hediger est allé au bout de lui-même

Jovian Hediger n'est pas parvenu à se hisser en demies. [Galaud - RTS]
Jovian Hediger n'est pas parvenu à se hisser en demies. [Galaud - RTS]
Dans le froid et le vent d'Alpensia, Jovian Hediger n'est pas parvenu à se qualifier pour les demi-finales du sprint classique aux Jeux olympiques de PyeongChang. Finalement 19e, le fondeur de Bex s'est montré lucide à l'heure d'analyser sa course. "J'ai perdu parce que les autres étaient bien plus forts dans ma série." RTSsport a recueilli ses impressions.

Ses sensations: Je suis arrivé prêt, je me suis battu avec mes armes, j'ai vraiment essayé d'aller chercher la demie. Mais au rythme où est partie ma série, j'ai juste essayé de m'accrocher. Même avec le retard que j'avais, j'ai pensé un instant passer au temps, mais finalement j'avais trop de retard. J'ai perdu parce que les autres étaient bien plus forts dans ma série, je n'ai pas vraiment de regrets si ce n'est de ne pas avoir pris une autre série, mais on ne peut pas refaire le monde. Au final, mon rang représente ma place au général. Comparé à Sotchi, c'est une petite revanche, j'ai pu me faire mal, tenter ma chance et aller au bout de moi-même.

Sa tactique lors des quarts: Avec le temps, je connais un peu mes adversaires. Je sais par rapport à qui j'ai envie de m'orienter. C'est le bon compromis entre prendre une série qui va vite avec des gars forts ou prendre une série moins rapide mais avec moins de temps de récupération au cas où ça passe en demies. J'aurais pu me mettre dans la 5e série avec des petits numéros. Je l'ai fait deux fois cette saison et je suis arrivé en demies complètement sec. Cela arrive sur le sprint que l'on joue très tactique, je pensais que sur un parcours comme ça ce serait le cas mais au contraire c'est parti pied au plancher (sourire).

Sprint par équipes: Le choix se fera après le 15 km skating entre Roman Furger et moi à condition que Dario (ndlr: Cologne) veuille courir. Cela dépend de ses envies et de son ressenti. On sera les deux là et les coaches décideront. Quoi qu'il arrive, je serai là au cas où. Même si je ne suis pas sélectionné, je regarderai la course.

L'alternance skating/classique: On sait que c'est comme ça, on doit être fort dans les deux disciplines. Pour ma part, je peux alterner, je peux m'adapter et c'est comme ça, cela fait partie du jeu. C'est aussi sympa de ne pas toujours faire la même chose.

De Alpensia, Floriane Galaud -@FlorianeGalaud

A lire aussi: Pat Burgener vit un rêve éveillé

Publié Modifié

Sprint Messieurs (13.02)

1. Johannes H. Klaebo NOR 3'05"7
2. Federico Pellegrino ITA 1"3
3. Alexander Bolshunov RUS 1"3
4. Paal Golberg NOR 3"8
5. Oskar Svensson SWE 7"7

19. Jovian Hediger SUI
40. Ueli Schnider SUI
51. Erwan Käser SUI