"Les critères de désignation sont une affaire de coeur, de chiffres et d'impact auprès du public", a résumé le chef de mission Ralph Stöckli.

J'espère que cela me donnera un élan supplémentaire

Dario Cologna, très honoré et fier de cette désignation
 

Porter l'étendard helvétique ne devrait pas lui poser trop de problème, malgré le froid et le vent annoncés. Cologna pourra attendre dans une chambre au chaud avant son entrée dans le stade. Il ne restera pas exposé debout dehors plus de 15 à 20 minutes, a précisé Ralph Stöckli.


 

Cologna succède comme porte-étendard au sauteur Simon Ammann, désigné en 2014 à Sotchi, et au patineur Stéphane Lambiel (en 2010 à Vancouver).

ats/bao